Assaut contre la Senelec : Mor Guèye  avoue  et mouille le reste du commando

Mor Guèye a été extrait de sa cellule de sureté urbaine et transporté sur les lieux. Sur place,il a encore avoué, devant les policiers-enquêteurs que, dans la nuit du 16 au 17 juin 2022 ,aux environs de 02 heures du matin, son groupe avait tenté d’endommager l’installation,retient Senegal7.

 Il a expliqué que l’objectif visé par cette attaque était de créer une panne électrique dans le secteur (Rufisque,Keur Ndiaye Lô, Sangalkam,Keur Massar et Bargny, entre autres).Mor Guèye a révélé avoir agi avec l’aide d’Aliou alias « Doun Khaf ».

Il précise également que c’est ce dernier qui a jeté le cocktail Molotov sur le poste relai, mais l’effet escompté n’a pas été réalisé du fait d’une faible détonation. Par ailleurs, les assaillants avaient ciblé d’autres installations qui pourraient créer de graves troubles.

 Mais ils ont été arrêtés avant qu’ils ne passent à l’acte. Mor Guèye a soufflé qu’après son acte, « Doun Khaf » a rendu compte Akhenaton. Lors de cette reconstitution des faits, les déclarations de Mor Guèye ont été confirmées par le nommé Sellou Baldé, gardien d’un garage de mécanicien et électriciens en face du poste de la Senelec.

Le vigile a déclaré aux enquêteurs que cette nuit-là, il a subitement vu les câbles du poste de la Senelec prendre feu. Cependant, au bout de quelques munites, le feu s’est éteint. Il dit avoir cru qu’il s’agissait d’un court-circuit, note l’Observateur.

Assane SEYE-Senegal7