L'Actualité en Temps Réel

Assemblée : Le coup de fil de Macky à l’origine de la bouderie de Mimi

Pour revenir  sur ce qui  s’est passé entre elle et le chef de l’État, Aminata Touré affirme  avoir discuté avec Macky Sall avant qu’il ne lui confie les parrainages d’abord, la campagne ensuite en tant que tête de liste de la coalition Bby.

« On avait un accord ferme sur la présidence de l’Assemblée comme quand il me nommait au poste de présidente du Conseil économique et social. On en avait discuté pendant deux mois », a dit Aminata Touré.

Le jour de l’installation, le chef de l’État lui a envoyé un message lui demandant s’il pouvait l’appeler. A 9 h 26 mn, il lui a signifié avoir changé d’avis en choisissant Amadou Mame Diop. Quelque 17 minutes auparavant, ses émissaires étaient dans l’hémicycle, distillant l’information du choix nouveau du chef de l’État.

«Cela fait 10 ans que je supporte des injustices. Je suis toujours un cas spécial, mais je supporte pour mon pays qui mérite mon expérience. C’est comme quand on me débarquait de mon poste de Premier ministre, parce que j’avais perdu Grand-Yoff. Je me demande aujourd’hui si Amadou Ba a gagné aux Parcelles-Assainies’ déplore la parlementaire».

 

Et de préciser que ce n’est pas une affaire de poste ou de privilège. « Sinon, il m’a envoyé des émissaires et m’a fait des propositions que j’ai refusées. J’étais sur l’international et avait des rapports avec des ministres du monde. Il est temps qu’on associe la politique  à des valeurs qui soutiennent notre pays.

Je suis dans la politique depuis mes 32 ans et  j’étais la directrice d’un candidat arrivé troisième après les élections. Il s’agit de Landing Savané en 1993. Je suis aussi  un responsable politique avec beaucoup d’expérience ».

Assane SEYE-Senegal7