L'Actualité en Temps Réel

Assemblée : Les forces de l’ordre font leur entrée au sein de l’hémicycle

Le blocage est total à l’Assemblée nationale.

Aida Sow Diawara, la doyenne d’âge qui préside la séance plénière a requis les forces de l’ordre. Les gendarmes sont donc entrés dans l’hémicycle. Et en grand nombre. Ce, pour réguler la situation afin que le vote du bureau puisse démarrer.

Malgré une suspension de séance de dix (10) minutes, pour permettre aux différents groupes d’harmoniser leurs positions, le blocage persiste.

Convoqués pour l’installation du Bureau de la 14e législature, marquant le démarrage de la nouvelle session, les députés continuent à se donner en spectacle. Les parlementaires qui ne s’entendent presque rien, ont failli même en venir aux mains.

Pour les députés de l’opposition , il n’est pas question que le vote commence avec la présence de membres du gouvernement dans l’hémicycle. Ainsi, ils exigent le départ de Abdoulaye SOW, Abdoulaye Daouda DIALLO et Mariama SARR. Ce que leurs collègues du Pouvoir refuse d’entendre. Selon eux, la loi donne à ces membres du gouvernement un délai de huit (8) jours pour démissionner.

Autre pomme de discorde, la distribution d’enveloppes avec des bulletins blancs sur lesquels sont inscrits les noms des quatre (4) candidats. Ce que dénoncent les opposants qui réclament des bulletins en couleur pour le vote.

Senegal7