Accueil Actualités Attaqué à son domicile : Le syndrome de l’opposant Tchadien est-il...

Attaqué à son domicile : Le syndrome de l’opposant Tchadien est-il similaire à l’affaire Ousmane Sonko ?

L’opposant Tchadien Yaya Dillo candidat à la présidentielle du 11 avril prochain objet de poursuites judicaires a été attaqué par les forces de l’ordre qui procédaient à son arrestation. Il y a eu plusieurs morts dont sa mère. Au Sénégal, après la levée de l’immunité parlementaire du député Ousmane Sonko candidat de la dernière présidentielle, son refus de se présenter devant la justice fait craindre le pire. Va-t-on assister au syndrome Yaya Dillo du Tchad au Sénégal ?

Le domicile de l’opposant tchadien, Yaya Dillo et candidat à la présidentielle du 11 avril prochain, a été ce dimanche 28 février le théâtre de violents affrontements qui ont fait  deux à cinq morts, dont sa mère, selon les sources, ainsi que plusieurs blessés.

Les autorités parlent d’un groupe qui s’est opposé les armes à la main à son arrestation. Yaya Dillo dénonce une tentative d’assassinat pour des mobiles politiques. Après trois jours de siège du domicile de l’opposant, celui-ci aurait réussi à échapper à ceux qui le recherchent, selon sa famille proche. Une information que révèle RFI.

Au Sénégal, l’on assiste à un scénario similaire car, l’opposant au régime du Président Macky Sall, Ousmane Sonko a été supposément incriminé dans une affaire de viols et de menaces de mort qu’il perçoit comme une cabale politique montée par le Chef de l’Etat contre sa personne.

Récusant les juges et l’Assemblée nationale qui a procédé à la levée de son immunité parlementaire, le leader de Pastef semble dans une posture de va-t-en guerre défiant résolument le pouvoir. Va-t-on assister au syndrome de l’opposant Tchadien Yaya Dillo  au Sénégal !

Assane SEYE-Senegal7