L'Actualité en Temps Réel

Attaques contre la justice : Me Malick Sall avertit

Le ministre de la justice, Me Malick Sall a mis en garde les «pourfendeurs de l’institution judiciaire», en les rappelant qu’ils sont dans une mission «suicidaire» qui ne réussira pas.
«Il est regrettable de constater depuis quelque temps que des individus malintentionnés se sont investis dans une entreprise de déconstruction de l’excellente réputation dont ont toujours bénéficié les magistrats sénégalais, dans le monde entier», a alerté Me Malick Sall, lors de l’assemblée générale de l’UMS.  Poursuivant ses propos, il ajoute : «ces pourfendeurs parviennent hélas à tromper certains de nos concitoyens en faisant naître chez eux une perception peu reluisante du service public de la justice. Nourrissant leur funeste projet passé par des clichés superficiels, ces démolisseurs de nos institutions ne s’embarrassent pas de scrupules à travestir la vérité, afin d’installer le doute dans l’esprit des justiciables et d’inciter ces derniers à adopter une posture de défiance à l’égard des autorités judiciaires».

Mais note les echos, pour Me Malick Sall, la volonté des «pourfendeurs de l’institution judiciaire» ne prospérera pas. «Cette démarche est suicidaire. Elle crée une ambiance d’insécurité et menace la cohésion sociale en ce que l’effritement de l’autorité de l’institution judiciaire favorise l’émergence de forces centrifuges au profit exclusif d’intérêts particuliers».
Par rapport aux conditions de travail des magistrats, le ministre de la Justice promet un avenir meilleur. «Il incombe à l’Etat de créer les conditions d’exécution d’un service de justice de qualité. Pour y parvenir, il est nécessaire de doter nos cours et tribunaux en nombre de personnels suffisant et bien formés», a soutenu Me Malick Sall. Il promet en outre le recrutement d’autres magistrats pour pallier le déficit.

Fanta DIALLO BA-senegal7