Accueil Actualités Au-delà des vivres barrières : Les factures de Mansour Faye !

Au-delà des vivres barrières : Les factures de Mansour Faye !

barrières

Une polémique continue d’enfler au sein même du comité de suivi de Force Covid-19 dirigé par le Général Ndiaye. Dans la foulée  de la lutte contre la pandémie à coronavirus, la situation devient chaotique au niveau du pays. Les structures sanitaires débordent. Mais au-delà des gestes  barrières édictés par les autorités ,la distribution controversée  des vivres a été confiée au beau frère du Chef de l’Etat Macky Sall mais  ce denier répugne toujours à présenter ses factures au comité de suivi.

Même en période de pandémie ,la transparence doit toujours être de mise dans la gestion des deniers publics.

Le maire de  Saint-Louis, Mansour Faye par ailleurs ministre du Développement Communautaire et de l’Equité Sociale et Territoriale a été prestement désigné par le Chef de l’Etat pour procéder à la distribution des vivres aux nécessiteux impactés par la Covid-19.

Mais d’entrée de jeu, le ministre aurait suscité de vives polémiques sur les  chiffres des denrées qu’il aurait avancé et  des contrats issus de leur acheminement à l’intérieur du pays.

En effet, la discordance notée au sein du comité de suivi de Force Covid-19 sur les factures  de Mansour Faye réclamées par Mohameth Massamba SEYE, membre de ce comité et de Déthié Faye qui bat en brèche une telle option de l’ordre contingent, démontre à suffisance que quelque chose cloche.

A l’évidence, la Covid-19 ne saurait être un prétexte qui permette aux  tenants du pouvoir de se jouer de la crédulité de nos compatriotes.

Des opposants ont été emprisonnés pour des motifs de mauvaise gestion de nos ressources financières pendant les proches du Chef de l’Etat épinglés par l’Inspection générale d’Etat (Ige) ne sont jusqu’ici nullement inquiétés.

Ainsi, nonobstant cette crise sanitaire qui va crescendo sous nos cieux et ses effets collatéraux dans la vie de nos compatriotes, les Sénégalais sont plus que déterminés à savoir comment leurs 69 milliards et leurs 1000 milliards sont utilisés par le pouvoir dans le cadre de la lutte contre la Covid-19.

Mais en attendant, les factures de Mansour Faye posent beaucoup plus de problème qu’elles n’en résolvent. Et ce, au-delà des gestes barrières.

Assane SEYE-Senegal7

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici