Accueil Actualités AUJOURD’HUI : 1er mai 2021, le Général Babacar Gaye est nommé Chef...

AUJOURD’HUI : 1er mai 2021, le Général Babacar Gaye est nommé Chef d’état-major général des Armées

Neuvième personnalité à occuper cette prestigieuse fonction au sein des Armées, le Général Babacar Gaye est auteur d’un parcours des plus enviables. Formé en France où il fait ses débuts à la très réputée Ecole spéciale militaire de Saint-Cyr, le militaire connu pour sa rigueur aura le privilège d’être aux commandes à des positions stratégiques, tant au sein de l’Armée nationale que sur le plan international. A la veille de l’alternance politique survenue en 2000, le nouveau président de la République, Me Abdoulaye Wade, le nomme Chef d’état-major général des Armées après 9 ans passés au grade de Colonel.

Né le 31 janvier 1951 à Saint-Louis, le Général Babacar Gaye fait partie des identités remarquables de l’Armée nationale depuis notre indépendance. Sa formation et sa carrière très fournies imposent le respect et font de lui un parangon de rigueur et d’abnégation. Après un baccalauréat obtenu en 1968, Gaye s’envole vers la France où il entame une formation militaire à l’Ecole Saint-Cyr au terme d’un concours, en 1970. Il n’était âgé que de 19 ans.

Réseaux sociaux : Le nouveau chef d’Etat-major général des armées prévient les militairesSélectionné pour vous :
Réseaux sociaux : Le nouveau chef d’Etat-major général des armées prévient les militaires
En sus de cette prestigieuse institution, il sera diplômé de l’Ecole d’état-major de Compiègne de même que l’Ecole supérieure de guerre française en 1988. Ce parcours lui fera connaitre une ascension assez rapide et gravira les échelons pour occuper différents grades au sein de l’Armée nationale. Dès son retour au Sénégal, il devient officier de l’Armée blinde et cavalerie et entre 1974 et 1975 il participe à sa première mission avec la Force d’urgence des Nations unies (FUNU II) au Sinaï.

Après des années passées comme officier-subalterne, Babacar Gaye devient officier-supérieur et obtient le grade de commandant en 1984, celui de lieutenant-colonel en 1988 et prend part à l’opération Tempête du désert en 1990 en qualité de commandant du contingent sénégalais de 495 hommes. Ladite opération avait coûté la vie à 92 soldats sénégalais lors d’un crash d’avion.

Promu à d’autres postes de responsabilités stratégiques, Babacar Gaye est nommé Général de brigade le 1er avril 2000. Il devient ainsi plus le jeune étoilé de l’histoire de l’armée sénégalaise et plus jeune CEMGA, poste qu’il occupe à partir du 1er mai 2000. Sur le plan international, Gaye est bardé aussi d’un parcours très fourni au sein des missions de l’ONU.

SeneNews