AUJOURD’HUI : 8 mai 2016, décès de l’artiste Mar Seck

Une des grandes voix de la musique sénégalaise, Mar Seck se distingue comme un « maestro » avec un parcours qui a su donner des idées aux plus jeunes. Il est une figure de proue du mouvement « Salsa-Mbalax », ce genre musical bien de chez nous et qui allie le Salsa cubain au Mbalax sénégalais. Du Super Cap de Rufisque au Number One de Dakar, réussira à faire chanter et danser bien des générations avec des tubes qui résistent glorieusement à l’oubli. Mar Seck décède finalement le 8 mai 2016.

Né en 1951, Mar Seck a dominé la scène musicale sénégalaise des années 70. Sa belle voix et ses mélodies peu communes lui ont permis d’écrire de belles pages de la musique au Sénégal, notamment avec le genre Salsa. Malgré l’existence de grands artistes, faisant promotion de la musique traditionnelle qu’ils maitrisent parfaitement au demeurant, Mar Seck saura tirer son épingle du jeu et se hisser sur le toit de l’art musical sénégalais. A travers la musique cubaine dite salsa, l’homme fera chantonner, danser et même inspirer ses jeunes sœurs et frères dont Youssou Ndour.

Décès, cas graves, guéris, vaccination : Le point coronavirus de ce vendredi 07 mai 2021Sélectionné pour vous :
Décès, cas graves, guéris, vaccination : Le point coronavirus de ce vendredi 07 mai 2021
Musicien, chanteur et compositeur, Mar Seck est passé par des groupes mythiques comme « Le Star Band de Dakar » et « Le Number One de Dakar ». Quelques de ses mélodies continuent de rappeler le talent de l’artiste. Il s’agit de Diongama, Dagaaté, Mory, Gossando, etc. Mar Seck décède le 8 mai 2016, à l’âge de 65 ans.