Accueil Actualités Avec sa côte de popularité en hausse : Sonko est-il fabriqué par...

Avec sa côte de popularité en hausse : Sonko est-il fabriqué par Macky ?

Il semblerait que la marque de fabrique d’Ousmane Sonko est aujourd’hui frappé du sceau made by Macky Sall .Et ce, depuis qu’un décret présidentiel a mis fin aux fonctions de ce jeune inspecteur des impôts et domaines que rien ne prédestinait à la  chose politique. Aujourd’hui, Macky a fini de créer Sonko.

Pour avoir jadis révélé  au grand jour le non-paiement des impôts par l’institution parlementaire, Sonko a signé son entrée par effraction dans le monde très cruel de la politique. Le bruit enfle et l’institution parlementaire va s’acquitter avec célérité de ses taxes au sein du trésor public.  Désarçonné par une telle attitude d’un  inspecteur des impôts et domaines, le Président Macky l’a révoqué par décret présidentiel. Et c’est à partir de ce jour qu’Ousmane Sonko s’est lancé dans la politique pour devenir une marque de fabrique made by Macky Sall. Le jeu en valait bien la chandelle car le parti Pastef allait naître avant d’étendre ses tentacules partout dans le pays. Ainsi, ayant réussi à captiver l’attention de tous les sénégalais, l’inspecteur des impôts et domaines révoqué bénéficiait ainsi  de la sympathie de ceux qui compatissait à son sort. Le pétrole fut découvert et Sonko en profita pour pondre un livre à cet effet. Histoire  de montrer à ses compatriotes le pilotage à vue et l’opacité qui entoure les transactions pétrolières enclenchées par le gouvernement. Et comme cela ne suffisait pas, son livre-programme viendra couronner la couronne de ses ambitions présidentialistes. Stigmatisé, Diabolisé et traité de tous les noms d’oiseau par les proches de Macky, Sonko s’est agrippé sur les dérapages visant sa personne pour se faire un nom auprès des Sénégalais et viabiliser son projet politique. Aujourd’hui,  menacé de mort selon ses propres termes par des proches du Chef de l’Etat, Sonko se voit au summum de sa gloire politicienne. Il cristallise tous les regards et « terrorise » selon ses propres termes ceux qui ont contribué à le fabriquer politiquement. Si Wade cherche à se rapprocher de lui au moment où Karim demeure toujours dans une impasse incertaine, c’est que le grand jeu se prépare pour bouter Macky hors du pouvoir. Et comme disent les Ouolofs, « kou yar sa cooy,bamou mague,yaw lay ndieuka dane ».Et c’est réellement ce qui risque de se passer entre Macky et le leader de Pastef.

Assane SEYE-Senegal7

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici