L'Actualité en Temps Réel

Baisse des prix des denrées : Les brigades de contrôle passent de 33 à 56

Le Gouvernement n’a pas lésiné sur sa stratégie à procéder à l’application effective de la baisse des prix des denrées de grande consommation qui prendra effet à partir de ce lundi 24 juin 2024.

 

Pour se prémunir de toute éventualité, le ministère du Commerce a multiplié les brigades de contrôle en charge de veiller sur la baisse des denrées. Ces brigades passent de 33 à 56 sur l’ensemble du territoire national. Pour rappel, voici les grilles tarifaires de la baisse en question, renseigne iRadio.

 

Pour le riz brisé ordinaire, par exemple, les nouveaux prix fixés à l’importation et en gros permettent de maintenir des marges raisonnables pour les distributeurs tout en abaissant le coût pour le consommateur final, établi désormais à 410 FCFA le kilogramme dans les boutiques. Une mesure cruciale alors que le riz constitue une base alimentaire pour de nombreuses familles sénégalaises.

 

Quant à la farine de blé, essentielle à la production de pain, les sacs de 50 kg seront désormais vendus à 15 200 FCFA pour la version type 55 et à 15 700 FCFA pour la version améliorée. Parallèlement, la baguette de 190 grammes, un aliment de base largement consommé, sera disponible à 150 FCFA dans toutes les boulangeries du pays.

 

L’huile de palme raffinée, largement utilisée dans la cuisine sénégalaise, voit également ses prix révisés avec un bidon de 20 litres fixé à 18 500 FCFA et un prix au détail de 1000 FCFA le litre, une mesure saluée pour alléger le budget alimentaire des familles sénégalaises.

 

Enfin, le sucre cristallisé, un ingrédient incontournable dans de nombreux foyers, est désormais disponible à 600 FCFA le kilogramme dans les boutiques de détail, grâce aux ajustements tarifaires adoptés par le Conseil.

 

A LIRE AUSSI :  BAISSE DES PRIX DES DENRÉES : L’ENTRÉE EN VIGUEUR PRÉVUE CE LUNDI 24 JUIN 2O24

 

Assane SEYE-Senegal7

Comments are closed.