Accueil Actualités Baldé fait son bilan: «L’objectif était la réélection de Macky au premier...

Baldé fait son bilan: «L’objectif était la réélection de Macky au premier tour et non des élections locales»

Le président Abdoulaye Baldé vient de tirer le bilan de la dernière présidentielle. En comité exécutif national tenu ce dimanche à Dakar, l’union centriste du Sénégal(UCS), a adressé, ses « vives félicitations » au Président Macky SALL pour sa « brillante réélection » au premier tour à la magistrature suprême du pays. L’UCS a par ailleurs  fait des précisions sur les départements perdus par Benno Book Yakaar.

 « Ce nonobstant le fait que le comité exécutif s’est accordé sur le fait que l’objectif était la réélection du président Macky SALL au premier tour et qu’il ne s’agissait point d’élection locale » précise le parti du maire de Ziguinchor dans un communiqué envoyé à exclusif.net. Le comité exécutif s’est félicité de l’apport de l’UCS dans les résultats de la coalition notamment au niveau de l’ensemble du territoire national et de la diaspora mais surtout à l’échelle de la région naturelle de Casamance où sur neuf départements, les six ont été remportés par la coalition, seuls Ziguinchor, Bignona et Oussouye ayant été perdus. Pour le comité exécutif l’UCS, «il s’agissait d’un rendez-vous entre un homme et son peuple et sur ce terrain, le peuple sénégalais en votant à 58, 26% pour le candidat de la grande coalition lui a décerné un satisfecit qui ne fait l’objet d’aucune ambigüité », a fait savoir le parti Centriste. Au titre des perspectives d’avenir du parti, le comité exécutif a attiré l’attention de tous ses membres sur la nécessité d’intensifier les actions de terrain pour féliciter les militants et les exhorter à plus marquer leur ancrage dans le parti et affirmer leur attachement à ses idéaux.
C’est dans ce sillage que le comité exécutif en appelle à l’engagement d’actions de massification et de restructuration du parti à tous les niveaux en tirant les leçons des dernières échéances significatives que sont les élections législatives de juillet 2017 et présidentielle du 24 février 2019.
Sur ce chapitre, « une attention toute particulière sera accordée à la région naturelle de Casamance notamment les départements de Ziguinchor, Bignona et Oussouye où les contacts et séances d’explications aux populations doivent être multipliées. »

Assane SEYE-Senegal7