L'Actualité en Temps Réel

Ballon d’Or : Ces 4 grands changements dans l’attribution du trophée

0
De plus en plus critiqué ces dernières années sur l’identité des lauréats de son Ballon d’Or, « France Football » a annoncé, ce vendredi, quatre nouveautés pour l’attribution de ce trophée. Des changements qui prendront effet dès la prochaine édition, à commencer par le calendrier.
 
En effet, remis en fin d’année calendaire depuis sa création, en 1956, le Ballon d’Or s’alignera désormais sur la saison de football, courant d’août à juillet, et comportera un jury resserré, une présélection affinée et des critères d’attribution plus clairs, selon le nouveau règlement dévoilé par « FF » dans son édition à paraître demain samedi.
 
« C’est l’opportunité de donner un nouvel élan. Avant, on jugeait sur deux demi-saisons. Ce sera plus lisible », a déclaré Pascal Ferré, Rédacteur en chef de « France Football », lors d’une présentation vendredi à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine).
 
La prochaine remise du trophée aura lieu en septembre ou octobre 2022, à nouveau sous la forme d’un gala désormais bien installé dans le paysage du foot mondial. Elle portera sur la saison débutée un an plus tôt, tenant compte notamment de la Ligue des champions masculine (finale le 28 mai) et de l’Euro féminin (6-31 juillet).
 
Cette réforme intervient alors que le calendrier sera bouleversé la saison prochaine, avec l’organisation du Mondial-2022 au Qatar en novembre-décembre et non pendant l’été, une compétition dont les meilleurs joueurs seront donc récompensés lors du Ballon d’Or 2023.
 
Didier Drogba coopté
 
A noter, par ailleurs, que « France Football » a effectué d’autres modifications notables, comme l’intégration de l’ancienne star Didier Drogba dans le comité chargé de présélectionner les nominés, aux côtés du juré le plus pertinent de l’année précédente et des rédactions de « France Football » et de « L’Equipe ».
 
En outre, le jury va être resserré. Toujours composé de journalistes, avec un votant par nation, il ne comportera désormais que 100 jurés pour le Ballon d’Or masculin (contre 170 auparavant), correspondant aux 100 premières nations au classement Fifa, et 50 pour le Ballon d’Or féminin, sur le même mode. 
 
Une manière, selon « FF », de garantir « l’expertise » des votants et leur accès aux images des matches.
 
Enfin, les critères d’attribution seront clarifiés : les « performances individuelles » et le « caractère décisif et impressionnant des prétendants » seront le critère n°1, devant « l’aspect collectif et les trophées remportés » et « la classe du joueur et son sens du fair-play ».
 
« Il s’agit d’éviter les ambiguïtés, d’être clair et cohérent : le Ballon d’Or est une distinction individuelle, basée sur les performances individuelles », fait valoir Pascal Ferré.

 

 

Fanta DIALLO BA-senegal7
laissez un commentaire