L'Actualité en Temps Réel

Bande des Filaos: Le Collectif « Taxaw Temme Aar Sunu Gokh » met en grade contre toute exploitation tendancieuse

Dans le but d’étendre le foncier dans le département de Guédiawaye, sur demande des populations, la bande des Filaos avait été déclassé par décret N°2021-701 du 4 Juin 2021 pris par le Chef de l’État Macky Sall. Mais les populations de Guédiawaye soupçonne un détournement d’objectif dans l’exécution dudit décret. Des proches du Président Macky Sall et des syndicalistes des domaines et du cadastre sont accusés de vouloir s’accaparer des terres de Guédiawaye.

C’est pourquoi le collectif *Takhaw témme Aar sa Gokh* alerte sur les opérations frauduleuses perpétrées par des services de l’Etat ou des trafiquants d’influence. Le collectif est constitué de la fédération départementale des imams et oulémas de Guediewaye, le collectif départemental des Délégués de quarltiers ,le conseil de la jeunesse, l’association des Badianou gokh, le regroupement des artisans, le conseil consultatif des femmes, Arcos Guediewaye, Association pour le développement du littoral, des guides religieux , des activistes, des mouvements citoyens… Ils ont tenu une conférence de presse, dimanche, au cours de laquelle, ils ont fait une déclaration que Senegal7 vous propose in extenso.

« Comme vous le savez par décret N°2021-701 du 4 Juin 2021 le Président de la République du Sénégal son Excellence Monsieur Macky Sall a déclassé la bande des filaos de Guédiawaye sur demande, maintes fois et à toute occasion renouvelée des populations de notre localité. Ce décret permet aujourd’hui : 1. l’extension foncière de notre département confronté depuis très longtemps dans ses efforts de développement à un problème d’espace pour accueillir des équipements et infrastructures indispensables à son niveau de ville moderne mais aussi pour faciliter à des familles l’accès à un habitat. 2. la régénérescence de la bande des filaos qui, morte depuis des années avait fini par céder la place à des niches de dépôt sauvage d’ordures ou lieu de refuse et de retrait aux malfaiteurs ; aggravant ainsi l’insécurité dans la banlieue. C’est là aussi tout le sens et le mérite de ce décret N° 2021-701. Nous en remercions infiniment Monsieur le Président de la République. Ainsi nous exhortons le gouvernement de la république à veiller avec une attention particulière à l’exécution correcte du décret conformément au plan d’aménagement concerté, émanation des consultations citoyennes tenues à la base. C’est pourquoi, nous Organisations composantes de TAXAW TEMME AAR SUNU GOKH, conscientes des dangers et conséquences néfastes de toutes exploitations tendancieuses ou de détournements d’objectif du déclassement avons choisi de prendre notre responsabilité devant l’histoire et l’avenir pour éviter que l’esprit et la philosophie du décret soient trahis ou que celui-ci soit au finish juste un acte de validation d’opérations frauduleuses perpétrées par des services de l’Etat ou des trafiquants d’influence qui se font passer pour des proches du Président de la République ou des protégés de Mme la Première Dame pour spolier nos populations. Considérant d’une part la nullité des actes et titres acquis antérieurement au déplacement, donc en toute illégalité et violation de la loi et d’autre part l’entêtement des soi-disant promoteurs de Senfoot1 et senfoot2, syndicalistes des domaines et du cadastre à s’accaparer des terres de Guédiawaye, nous alertons en prenant l’opinion nationale et l’internationale à témoin sur les risques réelles de confrontations graves entre populations et prédateurs fonciers. Dans cette situation, il est une obligation, voir un impératif de : 1. informer Monsieur le Président de la République 2. interpeller Messieurs les ministres Abdoulaye Seydou Sow de l’urbanisme et Abdoulaye Daouda Diallo des finances et budget. 3. inviter les autorités locales Messieurs les Maires de la Ville et des communes à se tenir debout pour repousser les assauts provocateurs des impérialistes. Mesdames, Messieurs les journalistes, si on devait résumer notre déclaration en une phrase, ce serait celle-ci : GUEDIAWAYE PRET A TOUT. »

A.K.C – Senegal7