Accueil Actualités Barack Obama s’en prend vertement à Donald Trump

Barack Obama s’en prend vertement à Donald Trump

Barack Obama a condamné vendredi la promesse de Donald Trump d’envoyer jusqu’à 5 000 soldats à la frontière américano-mexicaine pour stopper l’arrivée de la caravane de migrants.

Les républicains « séparent même nos courageux soldats de leurs familles pour une manœuvre politique à la frontière », a dénoncé Barack Obama lors d’un meeting de campagne organisé à Miami pour soutenir des candidats démocrates. « Les hommes et femmes de notre armée méritent mieux que ça. On crée la peur constamment pour détourner l’attention du bilan des politiques républicaines », a-t-il ajouté.

À l’occasion des élections parlementaires, Barack Obama s’est déplacé pour la Floride pour soutenir Andrew Gillum, premier candidat noir au poste de gouverneur de cet Etat ainsi que le sénateur démocrate Bill Nelson.

Sans toutefois mentionner son nom, Barack Obama a critiqué à plusieurs reprises l’habitude de Trump de faire de fausses déclarations.

« Nous avons assisté à des tentatives répétées de nous diviser par des discours visant à nous mettre en colère et à nous faire peur », a déclaré Barack Obama devant plus de 3 000 personnes, principalement des partisans démocrates.

« Ecrivons l’Histoire ici en Floride… Si vous n’aimez pas ce qui se passe, ne vous contentez pas de vous plaindre… Votez ! », a exhorté Barack Obama

« Une élection n’éliminera pas le racisme, ou le sexisme, ou l’homophobie. Mais cela marquera un début », a-t-il ajouté.

Fallou-Senegal7