L'Actualité en Temps Réel

Brésil : Bolsonaro se dote d’un gouvernement de combat

0

L’investiture mardi 1er janvier de Jair Bolsonaro à la tête du Brésil marque un tournant pour le plus grand et le plus peuplé pays d’Amérique du sud (8,5 M de km2, 209 M d’habitants) qui compte donc désormais à sa tête cet ancien député d’extrême droite, âgé de 63 ans, rapporte RFI.

Après avoir effectué un passage dans l’armée sous le grade de capitaine, ce natif de Sao Paulo a siégé durant 27 ans à l’Assemblée sous différentes étiquettes mais sans se faire particulièrement remarquer par son action à Rio, la ville où il a émergé politiquement. Il a néanmoins été élu avec 55,13% des voix au second tour de la présidentielle le 28 octobre dernier dans un contexte de grande insécurité (64 000 homicides au Brésil en 2017) et sur fond de corruption généralisée dont la figure la plus visible reste l’ancien président Lula da Silva qui purge une peine de douze ans de prison. Intronisé mardi 1er janvier 38e président du Brésil, Jair Bolsonaro incarne le début d’une nouvelle ère pour le plus grand pays d’Amérique du Sud où l’extrême droite n’était plus au pouvoir depuis 1985. La composition de son premier gouvernement laisse peu de doutes sur ses intentions : faire du Brésil un État fort inspiré de l’Amérique trumpienne. Cette volonté de se présenter en « homme fort », tendance qui est en train de prendre forme dans de nombreuses démocraties à travers le monde, se reflète dans la composition d’un premier gouvernement où l’on compte sept militaires et seulement deux femmes, sur vingt-deux membres, tous Blancs, au premier rang desquels Hamilton Mourao, un général de 65 ans dont il a fait son vice-président, un homme lui aussi situé à l’extrême droite et qui s’était également signalé par quelques saillies racistes et homophobes durant la campagne électorale. Reste que la clef de voûte de ce gouvernement sera Paulo Guedes, 69 ans, qui a hérité d’un super ministère de l’Économie, une discipline pour laquelle Jair Bolsonaro avoue ne pas avoir de grandes dispositions.

Assane SEYE-Senegal7

 

 

laissez un commentaire