L'Actualité en Temps Réel

Burkina : La junte somme la coordinatrice de l’ONU de quitter le pays

La coordonnatrice de l’ONU au Burkina Faso, l’Italienne Barbara Manzi, a été déclarée «persona non grata» et «priée de quitter le pays» dès vendredi 23 décembre, selon un communiqué du ministère des Affaires Étrangères Burkinabé rapporté par plusieurs médias étrangers.

« Madame Barbara Manzi, coordonnatrice résidente du système des Nations unies, est déclarée persona non grata sur le territoire du Burkina Faso. Elle est donc priée de quitter le Burkina Faso aujourd’hui même, le 23 décembre 2022« , précise le texte, sans donner de raison officielle à cette expulsion.

Justification de la mesure 

Selon une source diplomatique, celle-ci est justifiée par le fait que Barbara Manzi aurait récemment «demandé et obtenu le retrait du personnel non essentiel du système (des Nations unies) du Burkina».

Crise sécuritaire et humanitaire

La décision «risque de placer le pays en situation délicate, au moment où le Burkina Faso a plus que besoin des partenaires pour faire face à la crise sécuritaire et humanitaire », poursuit cette source.

Birama Thior – Senegal7