Accueil Afrique Burundi: L’ancien président Pierre Buyoya condamné à la prison à vie

Burundi: L’ancien président Pierre Buyoya condamné à la prison à vie

Pierre Buyoya est condamné à la prison à vie. C’est le verdict de la cour suprême du Burundi dans le cadre du procès de l’assassinat de son successeur Melchior Ndadaye.

Ouvert en octobre 2019, le procès sur l’assassinat du premier président hutu démocratiquement élu, Melchior Ndadaye a livré son verdict lundi 19 octobre.

L’ancien président du Burundi, Pierre Buyoya, et quinze autres accusés, ont été condamnés à la prison à perpétuité pour « attentat contre le chef de l’État, d’attentat contre l’autorité de l’État et d’attentat tendant à porter le massacre et dévastation » et à une amende de 102 milliards de francs burundais. Alors que trois autres prévenus ont été condamnés à 20 ans de prison.

La justice burundaise n’a acquitté qu’un seul des accusés en la personne d’Antoine Nduwayo, ancien Premier ministre (février 1995-juillet 1996) et membre de l’Union pour le progrès national (Uprona).

Ce procès s’est déroulé en l’absence de la majorité des prévenus qui, comme Pierre Buyoya, ont quitté le pays depuis de nombreuses années. Seuls quatre haut gradés se trouvaient dans le box des accusés.

Âgé de 70 ans, l’ancien président est actuellement un envoyé spécial de l’Union africaine au Sahel. En 2018, le gouvernement du Burundi a émis un mandat d’arrêt international contre M. Buyoya, qui a dirigé le pays à deux reprises (de 1987 à 1993, puis de 1996 à 2003).

cette condamnation est intervenue à deux jours de la commémoration de l’assassinat de Melchior Ndadaye qui a été assassiné 21 octobre 1993.

Mouhamadou Sissoko-Senegal7

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici