Campagne de vaccination : Les sénégalais accepteront-ils de se faire piquer ?

1

Le Chef de l’Etat Macky Sall a décidé de mettre à contribution les forces de défense et de sécurité pour mettre en œuvre la stratégie nationale de vaccination contre la Covid-19.Il l’a annoncé  en Conseil des ministres hier mercredi.

Pour la campagne de vaccination, les forces de défense et de sécurité seront au premier plan pour aider à la mobilisation communautaire qui permettra aux populations de se faire vacciner. Le Chef de l’Etat a instruit le ministre de la Santé pour une campagne de vaccination d »abord ciblée.

Aujourd’hui, le Sénégal fait face à une 2e vague de la maladie à coronavirus beaucoup plus pernicieuse et où le nombre de contamination et le bilan macabre vont crescendo.

Le ministre de la Santé et de l’Action Sociale a annoncé, ce jeudi, que “normalement” les vaccins homologués dans l’initiative Covax, seront reçus au Sénégal à la fin du premier trimestre de l’année 2021.

Selon Abdoulaye Diouf Sarr, il sera question de choisir sur la base d’un faisceau de critères. S’il est vrai que les vaccins suscitent beaucoup de débat du côté de nos compatriotes, il n’en demeure pas moins vrai que les autorités du pays devraient à tout le moins s’appesantir en amont sur une bonne stratégie de communication pour obtenir l’adhésion des sénégalais.

Car, il faut l’avouer, la course vers l’acquisition de vaccin sème bien des doutes dans le monde entier.S’agissant des sénégalais,la question est de se demander s’ils accepteront de se faire vacciner au regard de l’unanimité qui n’existerait  entres scientifiques du monde médical !

Assane SEYE-Senegal7

Show Comments (1)