Accueil Actualités Can-2019 : Ce qu’il faut savoir sur les fautes de main dans...

Can-2019 : Ce qu’il faut savoir sur les fautes de main dans la surface

55cae89faca08b46ce18ec7110a6daa15b67ae6a

L’annulation du penalty, par la Var, commis par Gana Guèye sur une faute de main, lors de la  demi-finale du Sénégal contre la Tunisie, avait suscité beaucoup de polémiques.

En effet, l’ignorance des nouveaux règlements de la Fifa a été à l’origine des controverses. Le vice-président de la Sous-Commission régionale des arbitres (Cra) de Dakar et instructeur d’arbitre, Samba Ndiaye, apporte des explications sur ces nouveaux dispositifs du règlement.

‘’En fait, ce n’est pas des changements proprement dit, mais des éclaircissements, notamment sur les lois 3, 4,5, 7, 8, 9,12, 13, 14 et 16, mais surtout la loi 12, qui concerne les fautes’’, informe Samba Ndiaye.

Selon l’instructeur d’arbitres,  ‘’la loi 12 stipule qu’il y a faute quand la main touche la balle de manière délibérée. Cependant, l’arbitre doit prendre en compte le mouvement de la main en direction du ballon. Deuxièmement, la distance entre l’adversaire et le ballon. L’arbitre doit, dans ce cas, voir l’effet de surprise. Donc, quand la balle touche aussi une partie du corps du joueur en premier avant de touche sa main, c’est une faute involontaire. Si aussi, dans la surface, un joueur dégage la balle et elle touche la main de son partenaire, il n’y a pas faute, si les mains de ce dernier sont dans une position naturelle. Mais quand le joueur lève la main, il a pris un risque. Si la balle touche la main volontaire ou involontaire, l’arbitre siffle faute. Parce que vos mains sont dans une position non naturelle.

‘’Ces règlement sont appliqués le plus souvent dans la surface, parce qu’un penalty change le cours d’un match et influe sur le résultat du match. C’est pourquoi la Var intervient dans ces cas-là’’, explique Samba Ndiaye.