Accueil Actualités Cap Manuel : En isolement, Guy Maruis Sagna était coincé dans...

Cap Manuel : En isolement, Guy Maruis Sagna était coincé dans une chambrette d’1 m de large

Incarcéré à la maison d’arrêt du Cap Manuel,Guy Maruis Sagna le leader de Frapp France dégage à bataillé ferme pour obtenir de meilleurs conditions d’existence au profit de ses camarades  détenus. En effet il s’est d’abord attaqué à la cherté des conditions de  vie au sein de la prison. Un affront qui lui  a valu un isolement au moment où les  sénégalais parlaient de l’affaire sans réellement en comprendre les tenants et les aboutissants.

Dès qu’il est entré à la maison d’arrêt du Cap Manuel, Guy Maruis Sagna explique avec force détail, qu’on lui a dit que le tarif appliqué au téléphone c’était 60 secondes  pour 100 francs,10 minutes pour 1000 francs.Aussi, un œuf assorti d’un bout de pain était vendu à 400 francs dans la boutique  de la prison.

Selon lui, le constat était amère puisque tout était surfacturé surtout en cette période de Covid-19.S’agissant des  détenus, du lundi au vendredi, ils ne mangeaient le riz que durant les Week-end, précise-t-il.

Que rien ne leur était apporté par leurs parents au sein de la prison.Et pour corroborer ses dires, il ajoute qu’il a eu à acheter 6 bouteilles d’eau d’un litre à 3000 francs et une seule feuille blanche coûtait 50 francs.

Très remonté contre la directrice de la maison d’arrêt communément appelée Badiene Khady, il lui dira que les détenus sont fatigués et n’ont pas les moyens de supporter ce coût exorbitant de la vie à l’intérieur.

Comme toute réponse,la Directrice de la prison l’a automatiquement placé en isolement en lui assénant qu’elle va appliquer la sanction carcérale dans toute sa rigueur.

Guy Maruis fut ainsi placé dans une chambrette  très sale et infecte qui mesurait 1 m de large ,2 m de long et 2m de hauteur avec une chaise. Dans ce lieu d’isolement en effet, le leader de France dégage a passé 57 heures.

Voilà ce qui s’est réellement passé quand au niveau des médias on a entendu parler de son isolement,s’explique-t-il au cours de leur conférence de presse de ce jeudi à leur siège.

Assane SEYE-Senegal7