Raabi  header

«Capitaine Touré peut exercer un autre métier» : Sankoum Faty

«Il est libre, à chaque fois que ses capacités lui permettent, d’exercer un métier», telle est la précision du colonel de la gendarmerie à la retraite, Sankoum Faty, sur l’affaire Seydina Oumar Touré, dont la collaboration a été interrompue, ce jeudi, avec l’IAM où il donnait des cours de droit.

Après avoir été radié de la gendarmerie nationale, suite à l’éclatement de l’affaire Sweet Beauté opposant Ousmane Sonko à Adji Sarr, Touré a été payé sa dette.
«Il a été puni de façon militaire pour une faute contre l’honneur. Alors, s’il a des dispositions professionnelles, des études qui lui permettent, il peut faire un autre métier», note Sankoum, nous apprend dakarmatin.

Qui ajoute qu’ : «en droit, on dit : pas d’intérêt, pas d’action. Pourquoi s’acharner sur un jeune comme ça ! Ce n’est pas imaginable. C’est ici qu’on fait un peu l’apologie de la faute contre l’honneur.»

Fanta DIALLO BA-senegal7