Accueil Actualités Casamance : L’armée récupère plusieurs bases rebelles

Casamance : L’armée récupère plusieurs bases rebelles

L’armée poursuit ses bombardements en Casamance avec des tirs à l’artillerie lourde, de jour comme de nuit. Après plusieurs jours d’engagement opérationnel, l’armée a récupéré plusieurs bases rebelles, informe Le Quotidien.

Des sources concordantes du journal font état d’une débandade des forces combattantes du Mfdc qui ont fui les intenses bombardements aériens et terrestres.

Elles ont été contraintes d’abandonner leurs bases pour se réfugier en Guinée-Bissau et vers d’autres contrées plus clémentes.

Ainsi, en plus de Sikoune, la plus importante base d’Atika au niveau du Balantacounda, tous les cantonnements rebelles situés à la lisière de la frontière, tels le 2 et le 9, sont également tombés.

Au-delà des tirs à l’arme lourde, l’armée use de moyens aériens, avec un hélicoptère et un avion, pour pilonner et accélérer du coup l’avancée sur le terrain de l’infanterie.

Toute une stratégie mise en œuvre sur le théâtre des opérations et qui a permis à l’armée de mener l’assaut, de ratisser large et de gagner chaque jour du terrain sur les combattants d’Atika contraints d’abandonner leurs bases.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici