Accueil Actualités Casamance: l’avion « espion » libre

Casamance: l’avion « espion » libre

Dénouement heureux dans l’affaire de l’avion espion marocain intercepté le 1er avril dernier dans la région de Ziguinchor, survolant sans autorisation les bases militaires.

L’aéronef a décollé, hier, de la capitale du Sud en direction de Bamako pour une escale technique de ravitaillement de carburant.

Ensuite, l’avion a repris les airs pour rallier Abidjan, note seneweb.

L’appareil sera de retour au Sénégal, au mois d’octobre prochain, pour une autre mission en partenariat avec l’Anacim.

Selon les éléments de l’enquête, toutes les images retrouvées dans l’ordinateur ont été prises sur le territoire bissau-guinéen.

Les pilotes ont également soutenu qu’ils ne savaient pas qu’ils survolaient une zone renfermant des bases militaires.

Fanta DIALLO BA-Senegal7