L'Actualité en Temps Réel

La CEDEAO au Burkina Faso pour faire face aux problèmes de démographie et de santé

0

Au Burkina Faso, les Parlementaires du CEDEAO se sont réunis pour discuter de solutions durables dans le domaine de la santé et de la démographie, lançant un appel pour limiter le nombre d’enfants par femme à trois.

Réunis à Ouagadougou dans le cadre de la rencontre sur le financement adéquat de la santé, le dividende démographique et les politiques de populations et développement, les parlementaires de la CEDEAO – appuyés par ceux du Tchad et de la Mauritanie – ont lancé un appel pour limiter à le nombre d’enfants par femme à trois et l’augmentation annuel de 2% des budgets de la santé.

Selon les statistiques de la CEDEAO, aucun pays n’est parvenu à respecter l’engagement d’allouer au moins 15 % du budget à la santé pris en 2001 à Abuja.

À ce défi, il faut ajouter la croissance démographique non maîtrisée, avec une moyenne de 5,6 enfants et des moyennes de 7 dans certains pays la région CEDEAO, le taux de fécondité le plus élevé au monde.

Salif Diallo, le président du parlement burkinabè, et les parlementaires ont convenu que les différents parlements devraient veiller à ce que les pays respectent une augmentation annuelle de 2% des budgets de la santé.

laissez un commentaire