L'Actualité en Temps Réel

Chambre criminelle de Saint-Louis : Il soupçonne son épouse d’adultère et la poignarde à mort

0

Amadou a poignardé à plusieurs reprises son épouse pour l’avoir soupçonné de d’adultère. Une scène pour le moins surréaliste  dans la capitale du Nord. Pis encore,  la victime était enceinte de cinq mois, renseigne l’Observateur.

Il arrive parfois que l’on se demande quelle mouche à pu piquer Amadou Diop pour qu’il en arrive à poignarder à mort son épouse Ramata Lô, enceinte de cinq mois à Saint-Louis. L’on ne peut apporter une réponse à cette scène macabre qui rien ne justifie au monde. Le jour des faits, le 19 novembre 2017, le couple Diop, qui avait entériné dix années  de vie coojugale, s’est querellé pour une raison que cet ouvrier a rapporté devant la chambre criminelle. « Le samedi, mon épouse n’avait pas passé la nuit dans notre chambre conjugale.sa mère est venue l’appeler, l’invitant à venir répondre à son amant. Elle est partie passer la nuit dans la chambre de sa mère. Elle n’est revenue que tôt le matin, vers 06 heures du matin, dans notre chambre. Elle a commencé à me provoquer en tirant ma couverture et en bousculant. Nous nous sommes disputés .Elle ne cessait de prononcer le nom de son amant. Elle brandissait un billet de 5000 FCFA, me disant que c’est son amant qui le lui a offert. J’ai piqué une colère, nous nous sommes battus, et je me suis emparé d’un couteau avec lequel, je lui ai administré plusieurs coups »,a-t-il expliqué aux juges. C’est ainsi que Ramata a rendu l’âme alors qu’elle était enceinte de cinq mois. Ainsi, les faits à lui reprochés étant suffisamment constitués, le procureur a requis les travaux forcés à la perpétuité. Mais au final, Amadou Diop a écopé de 20 ans de travaux forcés.

Assane SEYE-Senegal7

 

laissez un commentaire