Accueil Actualités Chef de l’opposition : Thierno Bocoum « vote » Idy

Chef de l’opposition : Thierno Bocoum « vote » Idy

Le leader du mouvement Agir s’est prononcé sur le débat autour du statut du Chef de l’opposition. Thierno Bocoum a plaidé pour son ex mentor Idrissa Seck, « les critères de ce statut n’ont pas étaient définis dans le référendum. Mais, le plus souvent on parle de chef de l’opposition dans un régime parlementaire. Au Sénégal, nous ne sommes pas dans un régime parlementaire. Et, on a supprimé le poste de Premier ministre. Ce qui veut dire que nous sommes dans un régime éminemment présidentiel. Si à travers le suffrage universel, une voie de légitimité, on choisit le chef de l’Etat, bien évidemment celui qui suit le président, cette même légitimité peut lui permettre qu’il soit désigné chef de l’opposition, s’il s’oppose au président. C’est aussi simple que cela », a-t-il soutenu sur iradio.

Mbissane TINE-Senegal7

3 Commentaires

  1. […] Thierno Bocoum est catégorique. Macky Sall n’a pas droit à un troisième mandat. Le leader du mouvement AGIR évoque la constitution pour accréditer sa thèse, « avant de parler de 3e mandat, il faudrait d’abord qu’il y est possibilité d’une 3e candidature. Nous, AGIR, on s’arrête sur la 3e candidature. Il y a une impossibilité pour le président Macky Sall d’avoir une 3e candidature. La constitution est claire là-dessus. Lui-même en a déjà parlé. Il y a même pas débat », a affirmé Thierno Bocoum sur Iradio. […]

  2. […] Thierno Bocoum est catégorique. Macky Sall n’a pas droit à un troisième mandat. Le leader du mouvement AGIR évoque la constitution pour accréditer sa thèse, « avant de parler de 3e mandat, il faudrait d’abord qu’il y est possibilité d’une 3e candidature. Nous, AGIR, on s’arrête sur la 3e candidature. Il y a une impossibilité pour le président Macky Sall d’avoir une 3e candidature. La constitution est claire là-dessus. Lui-même en a déjà parlé. Il y a même pas débat », a affirmé Thierno Bocoum sur Iradio. […]

  3. […] Thierno Bocoum est catégorique. Macky Sall n’a pas droit à un troisième mandat. Le leader du mouvement AGIR évoque la constitution pour accréditer sa thèse, « avant de parler de 3e mandat, il faudrait d’abord qu’il y est possibilité d’une 3e candidature. Nous, AGIR, on s’arrête sur la 3e candidature. Il y a une impossibilité pour le président Macky Sall d’avoir une 3e candidature. La constitution est claire là-dessus. Lui-même en a déjà parlé. Il y a même pas débat », a affirmé Thierno Bocoum sur Iradio. […]

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici