Accueil Actualités Chelsea: Comment Édouard Mendy a conquis les Blues en seulement deux mois,...

Chelsea: Comment Édouard Mendy a conquis les Blues en seulement deux mois, !

Recruté fin septembre par Chelsea à Rennes, Édouard Mendy n’a pas tardé à s’imposer dans la cage des Blues. Le gardien enchaîne les bonnes performances et les clean sheets (matches sans encaisser de but) et a relégué l’ancien titulaire, Kepa Arrizabalaga, sur le banc des remplaçants. Son entraîneur, Frank Lampard, est pleinement satisfait des débuts du Sénégalais.

Il y a six ans, Édouard Mendy végétait au niveau National en France, du côté de Cherbourg. Aujourd’hui, il est titulaire au sein d’un des plus gros clubs d’Europe, est invaincu en trois matches de Ligue des champions malgré son statut de novice, et se mêle à la lutte au sommet de la Premier League anglaise. C’est peu dire que le parcours de l’international sénégalais est atypique. À 28 ans, il obtient une reconnaissance inédite à Chelsea.

Seulement deux buts encaissés en neuf matches

Ce samedi 21 novembre, après la dernière trêve internationale de l’année 2020, Chelsea a pris les commandes, provisoirement, du championnat d’Angleterre, à la faveur de sa victoire tranquille sur le terrain de Newcastle (2-0). Un cinquième succès consécutif obtenu grâce à un peu de réussite (un but contre son camp de Federico Fernandez), de l’efficacité (le but du break signé Tammy Abraham), et l’imperméabilité d’Édouard Mendy.

Le portier n’a pas vécu un après-midi très compliqué. Les Magpies ne l’ont pas vraiment inquiété, avec un seul tir cadré en l’espace de 90 minutes. Mais cela fait un match de plus à l’issue duquel Mendy conserve sa cage inviolée. En neuf rencontres toutes compétitions confondues, le Sénégalais est resté invaincu à sept reprises. Seuls David McGoldrick avec Sheffield United (en championnat) et Erik Lamela avec Tottenham (en League Cup) ont réussi à tromper sa vigilance.

Les plus sévères avanceront que, jusqu’à présent, la recrue des Blues n’a pas encore fait face à beaucoup de terreurs des surfaces en neufs matches : il a livré une grosse prestation face à un cador, Manchester United (avec de superbes parades face à Marcus Rashford et Juan Mata, voir dans la vidéo ci-après à 00’32, 1’00 et 1’42), ainsi qu’à Crystal Palace, Burnley et Newcastle en Premier League, et Séville, Krasnodar et Rennes en Ligue des champions. L’adversité sera plus corsée bientôt. Mais dans les statistiques comme sur le plan comptable et dans l’impression laissée, Édouard Mendy signe indiscutablement d’excellents débuts avec Chelsea.

« Il a montré l’assurance que nous recherchions »

À la veille du match contre Newcastle, Frank Lampard s’est exprimé sur ces premiers pas de celui qui porte le n°16. À la télévision norvégienne TV2, l’entraîneur de Chelsea a confirmé que c’est sur les conseils de Petr Cech qu’il a donné son feu vert à l’arrivée d’Édouard Mendy. L’ancien gardien tchèque, lui-même passé par Rennes avant de rejoindre Chelsea en 2004, a eu le nez creux. Car chez les Blues, on rencontrait de gros soucis de gardien.

Kepa Arrizabalaga, recruté en 2018 à l’Athletic Bilbao pour 80 millions d’euros (montant record pour un gardien), a déçu. L’Espagnol, qui a succédé à Thibault Courtois dans la peau de portier titulaire à Chelsea, n’a pas franchi de cap en Angleterre. Bien au contraire, il a multiplié les erreurs et les boulettes, à tel point que la patience des dirigeants et des supporters a fini par se consumer. Cet été, quand les rumeurs faisant état d’un intérêt de Chelsea pour Mendy ont commencé à sortir dans la presse, une frange importante de fans s’est enthousiasmée. Le Sénégalais n’était pas spécialement renommé comme d’autres gardiens en Europe, mais la méforme de Kepa était telle que du changement était nécessaire à leurs yeux.

Et depuis ? Édouard Mendy a été recruté pour 24 millions d’euros après une très bonne saison en Bretagne, et malgré la pression nouvelle sur ses épaules, il a pris le pouvoir au sein du club londonien. « Je suis très content de ses débuts et de ce qu’il apporte au groupe », a déclaré Frank Lampard à son sujet. Début novembre, l’ancien milieu de terrain se montrait déjà élogieux à propos de l’ex-Rennais. Qualifiant sa carrière atypique de « très belle histoire », Lampard clamait : « Il a montré son assurance dans le but et c’est ce que nous recherchions lorsque nous l’avons recruté. » Une façon de dire aussi combien ça coinçait entre le coach et Kepa Arrizabalaga… Ce dernier a vu la concurrence le surpasser en un éclair. Et dans la presse anglaise, il se dit que l’Espagnol, déçu, voudrait plier bagages.

Pour Édouard Mendy, la suite des événements sera aussi importante que ces deux premiers mois. Écarté de la lutte pour le titre depuis trois saisons, Chelsea a besoin d’un dernier rempart performant dans la durée pour assouvir ses ambitions au sein du championnat le plus suivi du monde. Après des débuts radieux cet automne, l’histoire entre les Blues et Mendy doit aussi briller l’hiver.

RFI

3 Commentaires

  1. […] Recruté fin septembre par Chelsea à Rennes, Édouard Mendy n’a pas tardé à s’imposer dans la cage des Blues. Le gardien enchaîne les bonnes performances et les clean sheets (matches sans encaisser de but) et a relégué l’ancien titulaire, Kepa Arrizabalaga, sur le banc des remplaçants. Son entraîneur, Frank Lampard, est pleinement satisfait des débuts […] Source link […]

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici