Chérif Mouhamed Lehibe Aïdara, Khalife de la famille Chérifienne de Saré Mamadi : « Amath Dansokho était un exemple de courage moral et de patriotisme éprouvé »

0

Amath Dansokho est décédé, à l’age de 82 des suites d’une longue maladie.
Un rappel à Dieu qui continue d’émouvoir l’opinion nationale et des témoignages fusent de toute part. Le dernier en date est du Chérif Mouhamed Lehibe Aïdara.

Le Khalife de la famille chérifienne de Saré Mamadi, dans le sud du Sénégal, a joint la rédaction de Dakaractu pour rendre hommage à un « homme très engagé et profondément amoureux de son pays ». Le chef religieux retient aussi de l’ancien ministre d’Etat « un exemple de courage moral et de patriotisme éprouvé ». Chérif Mouhamed Lehibe Aïdara de révéler que le défunt qu’il appelait « Big Amath » et qu’il a connu par le biais de son « grand frère » Moustapha Niasse, était un proche de la famille chérifienne de Saré Mamadi où il se rendait souvent,informe dakaractu. « Amath Dansokho était un rassembleur. Je me rappelle en 2002 lors des locales quand nous avons pris l’avion pour aller à Tamba puis Gounas, il y avait Moustapha Niasse, feu Djibo Ka, le Pr Madior Diouf, Amath Cissé, Abdoulaye Bathily et d’autres leaders, Amath m’a pris entre ses bras et m’a demandé de poursuivre le combat pour la démocratie, la justice sociale, l’équité, la solidarité et le développement », renseigne le président de l’association Bamtaaré Senegal. Amath Dansokho a été inhumé ce dimanche 25 août à Saint-Louis. Mais selon Chérif Mouhamed Lehibe Aïdara, l’ancien chef du PIT n’en restera pas moins « enterré dans le cœur des Sénégalais et au delà, des Africains ». Une séance de lecture de coran a été organisée à Saré Mamady, pour le repos de l’âme du disparu, termine Chérif Mouhamed Aïdara qui renouvelle ses condoléances à la famille éplorée et à toute la nation sénégalaise.
Assane SEYE-Senegal7

Leave a comment