L'Actualité en Temps Réel

« Chroniques d’une ndiathiare : L’hémicycle d’un théâtre avec nos surprenants comédiens… »

Je vois d’un autre oeil la journée d’investiture de la quatorzième législature, j’ai vu un théâtre avec comme acteurs des représentants de la société qui ont pu bien incarner leurs rôles dans le thème de l’idiocratie, tout en rabaissant une institution qui est l’Assemblée nationale c’est-à-dire le pouvoir législatif.

Guy Marius Sagna, Mame Diarra Fam, Barthélémy Dias et autres, savent-ils qu’ils ont été misérables et faibles car ils ont pu nous montrer leurs limites, leur instinct animal développé et immaitrisable ainsi nous prouver que le vote-sanction n’était qu’une grosse erreur d’une population déséquilibrée par un << concert de casseroles>> initié par un présumé violeur qui n’a toujours pas eu le temps de prouver le contraire en lavant son honneur ? Est-ce cette même Mame Diarra Fam qui s’est permise de filmer des liasses de billets de banque ? Elle-même osera t-elle me parler de la hausse des denrées de premières nécessités sachant qu’elle utilise une couche vulnérable d’une population modeste par ses niaiseries qui ont pu lui servir de base politique à Pikine Guinaw Rails ? N’a-t-elle pas pensé convertir une partie de ces liasses en camions contenant des denrées et les distribuer à ses voisins ou encore éviter de se donner en spectacle avec une tenue et un chapeau qui n’ont rien à voir avec notre africanité alors qu’elle gît dans les inondations ? Dois-je me fier à une telle bipolarité venant d’une dame qui traite de vilaine, une stigmatisation publique, agression verbale à l’endroit de l’une ses collègues devant tout le monde, sans prendre conscience qu’elle représente un peuple donc elle se doit d’être un peu civilisée ?

Suis-je aussi attardée pour être représentée par Guy Marius Sagna qui joue le rôle de feu Khadafi lorsqu’il avait dechiré la charte onusienne pendant une conférence à l’ONU ? Croit-il qu’on n’est si inculte pour ne pas faire lecture de cette imposture ? Ce même Guy voulant incarner le panafricanisme et faire ses preuves devant ceux qui s’en proclament en prenant comme témoin les média occidentaux présents, sans que le citoyen sénégalais non averti ne puisse s’en douter.Au deuxième jour lorsqu’il joue au gladiateur et à <>.Est-ce que je mérite de payer la TVA sur chaque produit ou service afin de donner un salaire à un député aussi instable pour monter sur des tables et faire le clown ?

Je ne dirais pas moins à Barth qui nous demande de sortir et manifester après le Magal parce qu’il l’a décidé. Pourquoi devrais-je sortir alors que Barth ne remplit pas ma marmite ou celle de ma famille et que ce même Barth n’a jamais connu la misère car l’Etat du Sénégal a donné tous les honneurs à son père ?

Barth connaît-il les difficultés que le jeune sénégalais lamda peut vivre entre les bus,le pain-thon, le pain-guerté thiaf ou encore le tangana ? Barth, en quoi la vie chère qui sévit partout dans le monde peut l’atteindre autant que moi qui suis une pauvre ? Lorsqu’il fait son show à l’assemblée pour un poste, je me vois trahie par ses propos, c’est-à-dire qu’il ne s’est pas gêné quand il s’agit dde positionnement de faire un hold-up aux sénégalais en montrant qu’il est attiré par le pouvoir, car sans un poste de président de l’assemblée, un député peut servir son peuple car c’est les députés qui décident,le président de l’assemblée accompagnent ses collègues.

Ce nouveau type de sénégalais tels que ceux cités, Ahmed Aidara et autres sont dans le même lot que Nabou Dash ou encore Rangou, c’est une idiocratie en marche qui devra exclure les hommes doués d’esprit d’où le nouveau culte de la mediocrité qui atteint de plus en plus les plus jeunes.

J’aimerais que vous, ceux que j’ai cités me parlez de géopolitique, paix et sécurité, des solutions car on est entouré par une ceinture terroriste c’est-à-dire nos pays limitrophes sont menacés par les djihadistes et autres mercenaires.

J’aimerais que vous me parlez de solutions par rapport au chômage des jeunes et nous proposer des mécanismes pouvant créer des emplois puisque vous dites que l’état est incapable.

J’aimerais que l’énergie que vous avez et que vous montrer au niveau de l’assemblée à travers des batailles rangées, vous l’utiliser pour le développement du sport et autres.

J’aimerais que vos talents de comédiens servent à mettre sur pied un conservatoire pour former nos comédiens afin qu’ils puissent servir au niveau international.

J’en passe, je suis déçue, j’ai le droit d’en parler, je fais partie de ceux qui vous payent, indemnisent, donnent du carburant, passeport diplomatique et tant d’autres donc veuillez me respecter.

Rokhaya Ba, citoyenne sénégalaise .