Cinq candidats pour un siège : Macky seul contre tous

0

Macky Sall, Idrissa Seck, Ousmane Sonko, Issa Sall et Madické Niang émergent du lot des cinq prétendants au fauteuil présidentiel. Du coup, Macky se retrouve seul contre tous.

Pour éviter le syndrome des présidents Nicolas  Sarkozy et François Hollande qui n’ont pu avoir qu’un seul mandat présidentiel, le Président Macky a dû recourir au parrainage pour passer à la trappe la kyrielle de candidatures qui était en lice afin d’amoindrir le nombre de postulants à sa guise. Ce qui réduirait tout risque à son niveau de se retrouver au second tour. La présidentielle du 24 février prochain s’annonce plus compliquée que jamais car en réussissant à instaurer le parrainage pour réduire le nombre jugé pléthorique de candidats à la candidature, le Président Macky ne savait pas si bien qu’il se compliquait d’avantage la tâche car ce qu’il craignait et qui lui a valu d’imposer par la force cette trappe est toujours de mise .A savoir être seul contre tous. Et d’ailleurs c’en est devenu plus grave que d’antan car l’opposition a au final  compris qu’elle risquait de tout perdre car le candidat Macky reste foncièrement déterminé à faire fi des règles démocratiques  en organisant des élections libres, transparentes et crédibles. D’ailleurs pour couper court aux menaces de l’opposition d’opter pour la confrontation, le Chef de l’Etat a brandi depuis Guédiawaye où il inaugurait une mosquée, l’argument de  « force restera à la loi ».Une manière à lui de se préparer à une vaste répression dont il croit être la seule voix de salut pour résonner une opposition malmenée et un peuple Sénégalais qui ne comprend plus ce qui lui est arrivé avec ce régime  qui piétine  les fondamentaux de la démocratie sénégalaise.

Assane SEYE-Senegal7

 

 

Leave a comment