Accueil Actualités Cinq leçons à Madiambal Diagne (Vieux GOUDIABY)

Cinq leçons à Madiambal Diagne (Vieux GOUDIABY)

Notre propos n’agréera certainement pas le Président de la Commission nationale du Dialogue des Territoires (CNDT) M. Benoit SAMBOU qui nous a formellement instruits de ne pas répondre au journaliste Madiambal Diagne puisque de toutes les façons il n’est pas capable de comprendre. Cependant notre responsabilité d’acteurs politiques sénégalais originaires de la région naturelle de la Casamance et engagés pour le développement de notre pays nous pousse à passer outre ses recommandations. En réalité, Madiambal DIAGNE est allé trop loin dans ses propos qui sapent la cohésion nationale et qui tentent de jeter le discrédit sur des responsables politiques de la Casamance, qui plus seraient d’ethnie diola, comme Madiambal DIAGNE le stipule. Nous voudrions, à cet effet, donner à Madiambal cinq leçons :

En rappelant lui-même les fonctions que M. Benoit SAMBOU occupe au sein de l’appareil d’Etat, de la coalition présidentielle et de l’APR, Madiambal DIAGNE confirme la posture responsable et républicaine qui sied à M. Benoit SAMBOU. En réalité, les propos et postures d’un Ministre d’Etat engagent la République, l’Etat et la Nation. A ce titre, ces propos et postures se doivent d’être responsables. Aussi, par respect pour la consigne présidentielle, à l’instar de tous les responsables de rang similaire de son Parti, le Ministre d’Etat Benoit SAMBOU ne s’est pas prononcé dans une affaire privée opposant deux Sénégalais.

Madiambal DIAGNE si vous êtes vraiment factuel et que vous suivez bien M. Benoit SAMBOU, vous serez d’accord avec nous, qu’il n’a pas habitué les Sénégalais à se prononcer sur des affaires pendantes devant la justice ou dans des affaires privées. Nous voudrions ici rappeler qu’aussi bien dans les affaires Karim WADE que Khalifa SALL, nul ne l’entendit ou très peu. Ceci parce qu’il a un profond respect pour les institutions de notre pays et ne souhaite pas créer d’amalgame dans les affaires judiciaires que souvent les concerner cherchent à transférer en affaires politiques.

Vouloir convoquer M. Benoit SAMBOU dans des réponses aux propos malheureux d’Ousmane SONKO consiste à vouloir lui faire emboucher la même trompette qu’Ousmane SONKO. Reprocher à des acteurs politiques diola de ne pas tomber dans le piège d’Ousmane SONKO relève d’une volonté d’ethnicisation ou de communautarisation de l’affaire Adji SARR / Ousmane SONKO.

Ousmane SONKO pour se sortir d’affaire pose des actes politiques même si irresponsables. Le devoir des hommes politiques de la région est de lui apporter des réponses politiques sur le terrain et dans les formes qu’ils jugent appropriés, convenables et efficaces.

Madiambal DIAGNE n’est pas un leader politique mais un leader d’opinion. En conséquence, Benoit SAMBOU ne saurait lui opposer une démarche politique de réponse à ses dérives. Madiambal DIAGNE doit comprendre que Benoit SAMBOU ne saurait faire de lui un interlocuteur puisque n’agissant pas sur le même terrain. Son propos posté sur sa page Facebook rappelle à suffisance qu’ils n’ont pas la même posture et qu’il a voulu simplement attirer l’attention de l’opinion publique nationale et internationale.
Ce qui est claire, c’est que Madiambal DIAGNE ne sert pas les intérêts du Chef de l’Etat Macky SALL et de sa majorité politique et dessert les intérêts de la République.

 

Mouhamadou Lamine GOUDIABY
dit Vieux GOUDIABY