Cissé Lô et Youssou Touré : Des voix des sans voix qui ont traversé les grilles du palais

0

Il a fallu leur sortie pour que le chef de l’Etat, par ailleurs, Présidente de l’Apr, se rende à l’évidence. Les sorties au vitriol de Moustapha Cissé Lô et de Youssou Touré, tous deux anciens compagnons de Macky Sall, a traversé les grilles du palais de la République. C’est-à-dire, elles sont audibles au point que le chef de l’Etat de son bureau a entendu les complaintes de ses deux responsables de première heure.

«Les responsables de premières heures écartés»

La cadence est donnée par Youssou Touré : «on reçoit à longueur de journée des transhumants, alors que nous, responsables, on est écartés».

Le responsable de l’Alliance pour la République ne comprend pas les raisons de sa mise à l’écart, lui, qui a tout donné pour Macky Sall, à l’époque où il n’était bien vu d’être avec le banni du régime du Parti démocratique sénégalais.

«Quand on écarte les hommes et les femmes qui se sont battus contre un 3e mandat, je crois que le peuple sénégalais a retenu la leçon. Nous nous sommes battus et nous avons beaucoup perdu. D’abord, j’ai été relevé de mes fonctions de directeur d’école en 2009 et en 2011. On a voulu me radier et j’ai pris les devants en démissionnant. J’ai démissionné pour être au côté du président Macky Sall et des responsables de l’Apr. À l’époque, il ne se passait pas deux ou trois jours sans qu’on ne soit avec le président Macky Sall, on recevait ses coups de fil, on était ensemble», a dit Youssou Touré dans l’Observateur.

Youssou Touré déplore qu’aujourd’hui, la part belle soit faite aux transhumants au détriment des responsables de la prmeière heure qui sont, aujourd’hui, mis à l’écart.

«Macky Sall a abandonné tous ceux qui ont combattu avec lui dans l’opposition»

Cette deuxoéme symphonie est de Moustapha Cissé Lô. A l’en croire : «Macky Sall ne m’a pas acheté. Il a abandonné tous ceux ont combattu avec lui dans l’opposition».

Dans une interview avec L’Observateur, Cissé Lô décoche des flèches incendiaires vers Macky Sall.

«Macky Sall a abandonné tous ceux ont combattu avec lui dans l’opposition et a confié les postes de responsabilité aux transhumants. Tous ceux qui dirigent aujourd’hui les institutions sont des transhumants ou soi-disant alliés. Moi, Me Alioune Badara Cissé, Mbaye Ndiaye et Mahmoud Saleh nous gérons que des restes. Sa façon de nous rendre la pièce de notre monnaie, c’est refuser de nous recevoir», dit haut et fort Moustapha Cissé Lô.

Voix audibles qui ont traversé les grilles du palais

Ces deux sorties sont assimilées à des voix des sans voix. Cissé Lô et Youssou Touré ont dit tout haut et cela a porté ses fruits -parce qu’entendu par le patron du parti présidentiel- ce que beaucoup de responsables, anciens compagnons de Macky Sall, opposant à Wade, ont dit tout bas.

Car, même si Moustapha Cissé Lô et Moustapha Diakhaté, ont brillé par leur absence, le patron de l’Apr, a convié en ce debut d’année, précisément samedi dernier, au Palais de la République, ses compagnons de la première heure, à l’occasion d’un déjeuner. Il s’est agi de recoller les morceaux, suite à la guéguerre que se livrent certains responsables de l’Apr, souvent par presse interposée. Egalment, montrer à ses anciens compagnons qu’il est toujours avec eux.

Au cours de la rencontre les ténors de l’Apr ont demandé au président Sall, leur mentor de reprendre le parti en main. Ce qu’a promis le chef de l’Etat.
senegal7

Leave a comment