L'Actualité en Temps Réel

Cité Mixta : Des lycéennes droguent un Mauritanien et lui soutirent son Iphone et son argent

De jeunes lycéennes ont été condamnés hier, à un mois de prison ferme par le tribunal des flagrants délits de Dakar.
Ce, suite à une plainte d’un Mauritanien nommé Belal Diallo qui leur reproche des faits de proxénétisme, de défaut de carnet sanitaire et de vol en réunion, renseigne Les Echos.
Mécanicien et conducteur d’engin, Bélal Diallo vient régulièrement à Dakar pour des raisons professionnelles. C’est dans ces circonstances qu’il a fait la connaissance de Mor Mbengue qui lui donnait en location un appartement meublé à la Cité Mixta. Ce dernier en profitait pour présenter son locataire à des filles pour des parties de plaisir, relate Les Echos.

Dans la nuit du 29 au 30 septembre dernier, Bélal Diallo a reçu la visite de la nommée Fatima Fall qui l’a drogué, avant de le déposséder de 600.000 francs et d’un iPhone 12 pro max.
Après son forfait, Fatima Fall aurait versé l’argent à ses complices, Aliou Seck, Mame Diarra Diop, Mame Diarra Seck et Fatoumata Aw. Ensuite, elle a demandé à ses comparses de l’accompagner à Ouest Foire afin de trouver un appartement pour la victime. Quand Bélal Diallo a repris ses esprits dans le taxi, il a déposé une plainte à la police.

Le nommé Mor Mbengue est le cerveau de cette affaire. Proxénète, il utilise les filles en leur donnant des informations sur le patrimoine de ses locataires.
Dans son délibéré, le juge a relaxé Mor Mbengue et les lycéennes prostituées des infractions de proxénétisme et défaut de carnet sanitaire, avant de les condamner à deux ans, dont un mois ferme pour vol en réunion et complicité dudit délit.

Senegal7