Cleaning day ou Cleaning Ko: Le K des deux Abdou Karim !

0

Il n’aura fallu que du temps au temps pour comprendre que le gouvernement de Macky Sall fait face à deux K de conscience des deux Abdou Karim. Le premier est le ministre de l’Urbanisme du Logement et de l’Hygiène publique, le second est le ministre de l’Environnement et du développement durable. Chevauchement ou doublon de leurs départements, le Cleaning day initié par le Chef de l’Etat les départage. Au finish, l’environnement prend le dessus sur l’hygiène publique.

D’abord, leur similitude est étrange. Ils se nomment tous Abdou Karim. Ils sont tous ministres de la République et proches du Chef de l’Etat Macky Sall. Abdou Karim Fofana a en charge le ministère de l’Urbanisme du Logement et de l’Hygiène publique. Le domaine de prédilection de son département, c’est de s’atteler à la bonne santé des Sénégalais, à leur prévention comportementale et leur cadre de vie viabilisé. Mais depuis qu’il a enclenché son processus de désencombrement des artères du pays, Abdou Karim Fofana s’est heurté à une parfaite incohérence de ses services car ces derniers n’arrivent toujours pas à traduire en actes la vision politique du Chef de l’Etat. A Dakar et dans plusieurs régions du pays, tout ce qu’il a initié comme opération de désencombrement s’est soldé par un cuisant échec et le suivi qui y est édicté n’a pas eu les effets escomptés. Un opposant lui aurait même dit qu’à force de vouloir tout faire, il risquait de ne rien faire au final. Et c’est exactement ce qui se passe aujourd’hui. Conséquences, le ministère de l’Environnement serait obligé de lui ravir la vedette car c’est le seul département qui grâce à son Unité de Coordination de la Gestion des déchets solides (UCG), fait un excellent travail dans le cadre des opérations de désencombrement telles que souhaité par le Chef de l’Etat. Le département de l’Environnement a également ravi la vedette au département de l’Urbanisme et de l’Hygiène publique en ce qui concerne le Cleaning day initié par le Chef de l’Etat pour la journée mensuelle du premier samedi. L’échec de Abdou Karim Fofana est surtout corroboré par l’abstraction qu’il fait des autres prérogatives de son ministère tels que l’élimination des déchets industriels et ménagers, la préservation de la qualité de l’eau, de l’air et des sols. Ainsi, les Sénégalais constatent que Fofana ne s’occupe que de désencombrement depuis qu’il est à la tête de ce département stratégique. Ce qui démontre qu’il est loin de comprendre le ministère qui lui est confié. En un mot, il fait trop de bruit pour rien et cela est vraiment déplorable !
Moustapha SECK-Senegal7

Leave a comment