Accueil Actualités Com : Comment Sonko réussi à désamorcer ses situations défavorables ?

Com : Comment Sonko réussi à désamorcer ses situations défavorables ?

Sonko

Parmi les hommes politiques les plus en vue au Sénégal, Ousmane Sonko fait mieux passer son message. Toutes les méthodes utilisées sur le plan communicationnel lui ont donné des résultats escomptés. Car, il établi un véritable lien avec son interlocuteur. Il s’est approprié toutes les méthodes de communication, en mettant exergue l’incidence qu’il a sur les autres. Dans toute sa communication, Ousmane Sonko, apprend à désamorcer les situations dans lesquelles il se sent menacé et, en gardant à l’esprit la façon dont les gens pensent, cherchez à instaurer une dynamique plus saine qui favorise la confiance et la compréhension.

Parce que l’opinion est portée à faire confiance aux personnes qui paraissent à ses yeux honnêtes et ouvertes. Ousmane Sonk n’évite pas de retenir l’information qu’il doit communiquer. Le proverbe veut que la parole soit d’argent et le silence d’or, mais c’est parfois l’inverse».

Son différend avec Mamour Diallo…

Dans l’affaire dite de 94 milliards F Cfa qui a fait beaucoup de bruit au Sénégal, Ousmane Sonko s’en est sorti saint et sauf. Nombreux sont les Sénégalais qui ont pensé que le leader de Pastef allé y laisser ses «griffes », ont vite fait de déchanter.

Car, au moment où l’ancien Directeur des impôts avait sonné l’offensive contre lui, le leaderd de Pastef s’est, d’après certains médias «victimisé» par le saccage de son siège par des éléments armés, en janvier dernier à 3 heures du matin. Des individus encagoulés et armés de coupe-coupe, ont tout détruit à son siège à Yoff. Avec plusieurs dégâts matériels enregistrés. Et des sommes d’argents et autres objets emportés par les assaillants jusqu’à ce jour non pas encore été identifiés.

Nombreux sont des Sénégalais qui accusent Pastef d’être responsable de cet acte peaufiné de mains de maitres, pour se victimiser, afin que l’opinion nationale et internationale oublie l’affaire dite de 94 milliards pour compatir suite à ce saccage. Et si tel était le cas, Ousmane Sonko et Pastef ont réussi leur coup.

Affaire Tullow Oil

Les révélations de la journaliste anglaise, Michelle Madsen sur l’affaire Tullow Oil dans laquelle Ousmane Sonko est cité est passée sans faire beaucoup de bruit, en dépit de sa résurgence.

Car, cette affaire a failli torpiller la candidature de Ousmane Sonko à la présidentielle de février 2019 à laquelle le leader de Pastef est sorti 3e avec 15% des voix. Alors que le député se préparait à lancer sa campagne en fanfare, son nom est cité dans un supposé deal avec la société pétrolière britannique Tullow Oil qui aurait versé 195 000 dollars (113 millions de francs cfa) à Ousmane Sonko.

La révélation a été faite dans un article attribué à la journaliste britannique, Michelle Madsen et publié sur “un obscur site d’information Ghanéen, Modern Ghana”, le 9 janvier 2019, et exhibé comme un trophée de guerre par le camp du président sortant, Macky Sall. Mais, ce qui passait pour un gros scandale aura duré le temps d’une rose (48 heures) et s’est avéré être une grosse Fake News, finement cousu de fil de mensonge. Puisqu’aussi bien la journaliste Michelle Madsen (on lui a donné le nom Damsen dans l’article) que la compagnie Tullow Oil n’ont pas perdu de temps pour balayer d’un revers de main ces allégations mensongères.

Balade à la plage

Parti faire du sport avec sa famille au niveau de la plage, le président de Pastef, au delà de l’aspect lié au foncier, appelle les sénégalais à la pratique régulière du sport. «Nous avons lancé récemment des programmes tels que le don de sang et comme la pratique du sport est essentielle pour la santé, nous invitons à ce que les sénégalais pratiquent le sport pour pouvoir faire correctement un don de sang».

Mais également, comme il a initié des activités à travers son programme de reboisement et de préservation de l’environnement, le leader de Pastef estime qu’il sera important d’avoir une bonne santé pour le faire, par conséquent, le sport y est essentiel.

Cette sortie a tellement fait de buzz dans les réseaux sociaux au point de noyer les allégations contre sa personne sur les révélations de la journaliste anglaise, Michelle Madsen sur l’affaire Sonko et Tullow Oil.

Car, ses propos : «tous ceux qui ont bradé le littoral rendront compte après ce régime, sans intervention, ni négociation», ont même fait les choux gras des journaux Sénégalais et d’ailleurs. Ici, également, le leader de Pastef a réussi sa communication.

Ce qui montre une fois de plus, qu’Ousmane Sonko est un fin stratège en communication. Car, il a toujours réussi à désamorcer ses situations défavorables.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici