L'Actualité en Temps Réel

Comment Macky a sauvé son beau frère !

8

Le président de la République, Macky Sall, a pris, le 17 avril 2020, le décret n°2020-965 portant création et fixant les règles d’organisation et de fonctionnement du Comité de suivi de la mise en œuvre des opérations du Fonds de riposte et de solidarité contre les effets du Covid-19), appelé Force Covid-19, le chef de l’Etat sauve ainsi son beau frère. Mansour Faye est au cœur de toutes les polémiques, suite à l’octroi du marche du riz et de son transport. Ce qui lui a fallu deux plaintes à l’Ofnac.

Macky sauve son beau frère

Aussitôt après la vive polémique, le chef de l’Etat, Macky Sall a pris un décret pour mettre en place un comite de suivi avec à sa tête, un haut gradé de l’armée et, est composé de représentants de l’ensemble des forces vives de la nation. Cet organe institué auprès du président de la République, est un rouage essentiel d’une bonne gouvernance du Fonds Force Covid-19.

Car, il est chargé de suivre, de façon proactive et inclusive, l’ensemble des opérations menées par le Fonds et d’en rendre compte au président de la République, a en croire toujours la même source.

Ledit comité comprend, outre six représentants du gouvernement à savoir trois représentants de l’Assemblée nationale (majorité parlementaire, opposition parlementaire, non-inscrits, deux représentants du Haut conseil des collectivités territoriales, deux représentants du Conseil économique, social et environnemental, deux (2) représentants des Associations d’élus territoriaux, six représentants des partis politiques (deux du pôle de la majorité présidentielle, deux du pôle de l’opposition parlementaire, deux du pôle des non-alignés).

On notera également la présence dans ce comité de trois représentants des organisations de la société civile, deux représentants des organisations patronales, deux représentants des organisations syndicales, deux représentants des associations de consommateurs.

Toutefois, précise le communiqué, «le comité pourra s’adjoindre, à l’occasion de ses rencontres, toute personne dont la participation est jugée utile».

Mansour Faye par-ci, Mansour Faye par-là

Le ministre du Développement communautaire, de l’équité sociale et territoriale, Man­sour Faye, est dans toutes les lèvres. Après la réception par le chef de l’Etat Macky Sall de plus de 145 mille tonnes de vivres au Port autonome de Dakar, la polémique s’est installée, avant de lancer le départ des transporteurs pour la distribution de l’aide alimentaire d’urgence aux populations. Une enveloppe de 6 milliards aurait été dégagée pour les propriétaires de camions chargés de ventiler les denrées dans les coins et recoins du pays. Une somme qui a alimenté une très grosse polémique sur les Réseaux sociaux. Les internautes ont crié au scandale et ont soupçonné un coup tordu du ministre du Développement communautaire, de l’Equité sociale et territoriale. Il est accusé de faire dans le favoritisme sur l’octroi du marché du riz et de détournement de deniers public sur son transport. Ce qu’il a rejeté en bloc avec des arguments à l’appui.

Mais, comme si cela ne suffisait pas, le chef de l’Etat a aussitôt mis en place un comité de suivi pour mettre fin à cette polémique qu’il trouve vile, parce que sans objet.

Afficher les commentaires(8)