L'Actualité en Temps Réel

Communauté Lébou : Abdoulaye M. Diop rejette la résolution de certains dignitaires et appelle à…

Communauté Lébou : Abdoulaye M. Diop rejette la résolution de certains dignitaires et appelle à…

“On est en train de causer un grand tort aux Ouakamois“, selon le maire de Ouakam, Samba Bathily. Il s’exprimait, ce samedi 12 juin, lors de la rencontre des lébou qui composent les 121 villages de Dakar et Thiès, à l’esplanade de la mosquée de la Divinité. L’objectif était axé sur les grandes retrouvailles au sein de la communauté lébou. Occasions, aussi saisie par le grand Serigne de Dakar, présent lors de la rencontre, pour faire part de recommandations.

Abdoulaye Makhtar Diop a, ainsi rejeté la résolution de certains dignitaires lébou et appelle à une large concertation pour la réécriture d’une nouvelle résolution. En effet, les plus hautes autorités lébou ont pris part à la rencontre, Imams, dignitaires et chefs coutumiers qui composent les 121 villages entre Dakar et Thiès avec la participation des autorités administratives, militaires et politiques.

Promesse…

Pour donner un cachet spécial à la manifestation, souligne Pressafrik, les autorités de la communauté lébou ont promis de prendre en charge toutes les préoccupations des différents collectifs de lutte et de défense des intérêts de la communauté. Il y avait la présence de l’Imam Ratib de Dakar, du Grand Serigne de Dakar, des Ministres Alioune Ndoye et Abdoulaye Diouf Sarr, du maire de Ouakam et de Ngor et de Mouhamed Naby Gueye, fils du bâtisseur de la Mosquée de la Divinité.

“Nous n’avons que nos terres…“

Samba Bathily Diallo, maire de Ouakam, selon toujours la même source, est revenu sur l’importance de cette rencontre. Une occasion pour lui de faire part des doléances des habitants de Ouakam. Selon lui, les villages de Ouakam, Ngor et Yoff sont occupés et que la population risque de perdre ses terres si on n’y prend pas garde. “Nous n’avons que nos terres, nous ne savons où aller. C’est nos grands-parents qui ont cédé pour que les gens viennent habiter chez nous. On est en train de causer un grand tort aux Ouakamois“, a dit l’édile de Ouakam.

Interpellations…

M. Bathily a profité de cette occasion pour fustiger le comportement de certains responsables qui, dit-il, sont en train de “regarder la communauté lébou se diviser”. Il demande au chef suprême de la collectivité lebou, Abdoulaye Makhtar Diop, de “prendre son bâton de chef pour réconcilier la collectivité“. Il interpelle les ministres Abdoulaye Diouf Sarr et Alioune Ndoye auprès du Président de la République, la part des Ouakamois sur les terres de l’aéroport de Yoff. Selon lui, les habitants de Ouakam sont lésés sur le partage.

Recommandations…

Pour sa part, le grand Serigne de Dakar a invalidé la résolution adoptée par certains dignitaires lébou. Selon Abdoulaye Makhtar Diop, la résolution a été faite à l’insu des autorités et qu’elle ne comporte pas les signatures des différents responsables de la collectivité lébou. Le chef de la collectivité recommande une réécriture de la résolution avec concertation de tous les dignitaires lébou. Il réitère sa volonté de conduire un lébou à la mairie de Dakar.