L'Actualité en Temps Réel

Communiqué du Conseil des ministres du 5 Octobre 2022

COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 05 OCTOBRE 2022

Le Président de la République, Son Excellence Macky SALL a présidé le Conseil des Ministres, ce mercredi 5 octobre 2022, au Palais de la République.

A l’entame de sa communication, le Chef de l’Etat a adressé ses chaleureuses félicitations à la Oumah Islamique, à la communauté mulsulmane du Sénégal en particulier, à l’occasion des célébrations du Maouloud, marquant la date anniversaire de la naissance du Prophète Mohammed (PSL).
A cet effet, le President de la République a formulé des priéres, avec l’ensemble de la Nation, pour un Sénégal de paix et de prospérité et a par ailleurs informé le Conseil de sa visite de courtoisie au Khalife général des Tidianes, Serigne Ababacar SY Mansour et à la famille de Seydi El hadji Malick SY prévue le jeudi 06 octobre 2022 à Tivaouane, en prélude à la célébration de la 121 ème édition du Gamou (Mawlid).

Le Chef de l’Etat a réitéré ses directives au Gouvernement dans le cadre des diligences à accomplir pour l’assistance habituelle aux différentes familles religieuses du Sénégal durant du Maouloud.

Abordant la rentrée scolaire, le Président de la République a adressé ses
encouragements et ses meilleurs vœux à toute la communauté éducative du
Sénégal.
Le Chef de l’Etat a rappelé les efforts exceptionnels consentis ces dernières
années, par l’Etat, pour la construction et l’équipement d’écoles, de collèges, de
lycées et de salles de classes, mais également pour le recrutement
d’enseignants et la revalorisation notable de leurs rémunérations, améliorant
ainsi leurs conditions de travail.
A cet égard, le Président de la République a demandé au Premier Ministre et
aux ministres concernés, de veiller au respect du quantum horaire et à la qualité
du système éducatif en vue de consolider l’école de la réussite et de
l’excellence.
A ce titre, Le Chef de l’Etat a rappelé l’impératif de préserver un dialogue social
permanent avec la communauté éducative pour asseoir un climat scolaire
apaisé garantissant durant toute l’année 2022-2023, la continuité des
enseignements et apprentissages.
A la faveur de l’émergence du « Numérique à l’Ecole », le Président de la
République a invité le Premier Ministre et les ministres impliqués à accentuer
l’informatisation des établissements scolaires et à engager avec les collectivités
territoriales, un vaste programme de reconstruction et de réhabilitation des
écoles qui devra intégrer l’amélioration de leur cadre de vie avec pour objectif
la réadaptation de l’architecture de nos écoles, collèges et lycées.

Au demeurant, le Chef de l’Etat a invité les Ministres en charge de l’éducation
et de la formation professionnelle, à veiller sans cesse à : (i) l’orientation scolaire
et professionnelle des élèves (travailler à atteindre 30 % des élèves dans la
formation professionnelle) ; (ii) l’évaluation des programmes scolaires qui
doivent mettre l’accent sur l’instruction civique, l’esprit scientifique, le
développement technologique et numérique, le sport ; mais également sur le
renforcement des connaissances en matière d’histoire, de géographie et de
culture.
Le Président de la République a engagé le Gouvernement, au regard des
enjeux à changer de paradigme pour « inventer l’Ecole du Futur », nos élèves,
à être des citoyens exemplaires.
Abordant la vision de la nouvelle protection civile, le Chef de l’Etat a exprimé sa
volonté de donner un nouvel élan à la politique de protection civile, dont la mise
en œuvre doit s’adosser à une stratégie résiliente et consensuelle, à un cadre
juridique et institutionnel rénové et renforcé, à des ressources humaines bien
formées, motivées et prêtes à servir et à agir avec anticipation et efficacité, sur
l’ensemble du territoire national.
A ce titre, Le Président de la République a demandé au Ministre de l’Intérieur et
au Ministre chargé de la Sécurité de Proximité et de la Protection civile, de
finaliser, dans les meilleurs délais, la Stratégie nationale de Protection civile,
intégrant la transformation de la Direction de la Protection civile, afin d’assurer
la prise en charge adéquate des risques et catastrophes signalés.
A cet effet, le Chef de l’Etat a rappelé l’urgence d’actualiser, à travers un
diagnostic exhaustif des risques impliquant toutes les parties prenantes, le
recensement systématique, dans chaque région, département, commune et
village, des habitations, sites et infrastructures à risques.
Le Président de la République a invité le Gouvernement à élaborer une
cartographie nationale des risques de catastrophes et à disposer des plans de
protection subséquents à mettre en œuvre.
Le Chef de l’Etat a demandé au Premier Ministre de préparer la tenue d’un
Conseil interministériel de validation technique de la Stratégie nationale de
Protection civile avant fin novembre 2022.
Abordant le climat social et le suivi des affaires interieures :
• le Président de la République a demandé au Ministre de la Santé et de
l’Action sociale de mobiliser toutes les ressources et le plaidoyer
nécessaires, en vue d’accentuer la lutte contre le Cancer, notamment les
cancers qui frappent les femmes, en accompagnant au mieux la prise en
charge des malades, ainsi que les initiatives et actions des associations
engagées pour freiner la progression de cette maladie au Sénégal. Dans
cette dynamique, le Chef de l’Etat a rappelé au Ministre de la Santé et
de l’Action sociale, la nécessité de prendre toutes les dispositions pour
assurer un suivi adéquat de la réalisation, dans les délais, du Centre
national d’Oncologie.

• Dans le cadre de l’amélioration de la mobilité urbaine et de l’accélération
des travaux du BRT, le Chef de l’Etat a rappelé au Ministre de l’Intérieur
et au Ministre des Infrastructures, des Transports terrestres et du
Désenclavement, l’urgence de finaliser le nouveau plan de circulation
dans la région capitale. En outre, le Chef de l’Etat a demandé au Ministre
en charge des Infrastructures de faire l’état des lieux de la voirie urbaine
dans l’agglomération de Dakar, au regard des dégradations notables,
actuellement observées sur de nombreux axes et quartiers.
Le Président de la République a aussi engagé le Ministre en charge des
Transports terrestres à accélérer la finalisation des travaux relatifs à la
mise en service prochaine du projet BRT (Bus Rapid Transit).
• S’agissant de la préservation du Lac Rose, le Chef de l’Etat a invité le
Ministre de l’Environnement, du Développement Durable et de la
Transition écologique à présenter un rapport circonstancié sur la
situation actuelle du Lac Retba (dit Lac Rose), en vue de la préservation
des écosystèmes et des activités économiques autour de ce site naturel
classé.
Sur son agenda diplomatique, le Président de la République a informé le
Conseil de l’audience qu’il a accordée, le lundi 03 octobre, au Ministre ukrainien
des affaires étrangères.
Revenant sur le projet de loi de finances pour l’année 2023, le Chef de l’Etat
s’est félicité de l’évolution favorable du budget de l’Etat dont la projection pour
l’année à venir est arrêtée à plus de 6400 milliards de francs CFA. Cette
amélioration budgétaire est portée par une croissance projetée à 10,1% à la
faveur du début d’exploitation des hydrocarbures à travers les projets Grande
Tortue-Ahmeyin (GTA) et Sangomar.
Le Président de la République a rappelé au Gouvernement ses orientations
pour «un budget de solutions», compte tenu du contexte particulier marqué par
l’inflation, l’appréciation du dollar et le renchérissement du coût de la vie.
Le Chef de l’Etat a notamment relevé la consolidation de notre souveraineté
budgétaire avec un taux de couverture des dépenses publiques sur ressources
interne de l’ordre de 83%, permettant le renforcement de la solidarité nationale
et des politiques d’inclusion sociale.
Dans cet esprit, le Président de la République a indiqué la nécessité d’assurer
la protection des consommateurs et des ménages et la poursuite des projets
majeurs du Plan Sénégal émergent dans le cadre de la loi de finances 2023.
A la suite du Chef de l’Etat, le Premier Ministre a informé le Conseil de la tenue
du conseil interministériel sur la rentrée scolaire.
Rendant compte de l’ouverture des concertations sur la lutte contre la vie chère,
le Chef du Gouvernement a fait l’état de la mise en place des commissions
chargées de réfléchir sur les solutions pour la sincérité des prix et la réduction
du coût de la vie et le niveau d’avancement des travaux desdites commissions.

Enfin, le Premier Ministre a rendu compte de ses participations à la cérémonie
de remise d’attestations aux animateurs polyvalents et à la rencontre sur la
mobilité et le climat.

AU TITRE DES COMMUNICATIONS DES MINISTRES

• Le Ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’Exterieur a fait
une communication sur la situation internationale ;
• Le Ministre des Finances et du Budget a fait une communication sur le
projet de loi de finances pour l’année 2023 ;
AU TITRE DES TEXTES LEGISLATIFS ET REGLEMENTAIRES
Le Conseil a examiné et adopté :
• le projet de loi de finances pour l’année 2023.