Raabi  header

 Complot contre l’Etat : «  Le « commando »  rendait compte à Akhenaton

Il est connu sur les réseaux sociaux pour être un farouche opposant de Macky Sall.Mais également comme un grand pourfendeur des guides religieux. Sénégalais établi à l’étranger, Ousseynou Seck alias Akhenaton Aton est au cœur de l’enquête sur la « Force spéciale »,un commando de 10 personnes (11 avec l’arrestation d’hier),constate Senegal7.

Accusés des faits de complot contre l’autorité de l’Etat, acte de nature à occasionner des troubles politiques graves, association de malfaiteurs en vue d’organiser des bandes en leur fournissant des armes et des munitions dans le but de s’attaquer à la force publique, détention et transport de produits et substances incendiaires en vue de compromettre la sécurité publique et détention illégale d’arme à feu.

Akhenaton serait le principal financier du commando. Dans le rapport de la Police, il est aussi mentionné le nom d’un certain Max Kilumati établi en Europe. Ce qui fonde les autorités policières à croire mordicus que  ce dernier  et Akhenaton  seraient  les cerveaux de ce commando, lors de l’attaque de la Senelec, Mor Guèye explique  que son acolyte « Dun Khaf » l’avait  rendu compte à Akhenaton aussitôt après son forfait, renseigne l’Observateur.

Assane SEYE-Senegal7