Concert de casseroles : Mermoz « rebelle » à l’appel de Sonko

Par égard ou par crainte, Mermoz a refusé hier de perturber la quiétude du Chef de l’Etat Macky Sall.L’ambiance  était morose. Pas l’ombre d’un manifestant, encore moins de bruit de casseroles, relève Senegal7.

Les rares automobilistes qui tentaient de faire du bruit avec les avertisseurs  sur la corniche ont été pourchassés par les forces de l’ordre.

Comme à son habitude, le lieu était bondé de gendarmes. Un important dispositif sécuritaire était présent au bout de chaque angle menant au domicile du Chef de l’Etat Macky Sall.

Quelques récalcitrants ont eu la  malchance de tomber entre les mains de la sécurité présidentielle. C’est le cas de deux conducteurs de motos qui ont été vite interceptés par les forces de l’ordre. Le calme est vite revenu, après quelques minutes de nuisance sonore, renseigne l’Observateur.

Assane SEYE-Senegal7