Accueil Actualités Conclave de l’UPEC à Dakar-Aliou Sané de Y’en à marre : «...

Conclave de l’UPEC à Dakar-Aliou Sané de Y’en à marre : « Macky Sall partira en 2024 »

Pour sa deuxième édition, l’Université populaire de l’engagement citoyen (UPEC) a réuni à Dakar des jeunes de toute l’Afrique, dans une grande salle au Musée des Civilisations Noires de Dakar, pour débattre et s’organiser dans une coordination dynamique commune. Elle est co-organisée par l’UNESCO et la Plateforme Afrikki.Pour ce faire, le leader de Y’en à marre Aliou Sané se désole de leurs camarades du Congo et du Soudan qui ont été retenus à l’aéroport de Dakar et qui voulaient assister à l’évenement. Toutefois, il précisera à Rfm matin que dans le cadre de l’engagement citoyen,Macky Sall partira en 2024.

L’Université populaire de l’engagement citoyen (UPEC)  réunissant plusieurs mouvements citoyens de l’Afrique et du monde les 16 et 18 décembre derniers  a vécu non sans des couacs .

La plupart des invités sont arrivés dans la capitale sénégalaise, sauf certains d’entre eux qui se sont vus refuser l’accès au Sénégal, lit-on dans une note d’Afrikki, organisatrice de cette manifestation En effet, informe-t-on, par un arrêté administratif, les autorités du Sénégal ont refusé l’accès à deux des militants invités.

Il s’agit de Reem Abass, venue du sud du Soudan, et de Martial Panucci de la République du Congo. ‘’Le motif avancé pour la première nommée est ‘défaut de visa’, tandis que pour le second, problèmes de ‘passeports’’’, indique-t-on.

Le leader de Y’en à marre Aliou Sané regrette un tel acte de la part des autorités mais aussi déplore le fait que leurs deux invités n’aient pas rempli les critères qui auraient pu les permettre d’assister à ce conclave axé sur l’engagement citoyen.

Parmi les thèmes abordés durant ces trois jours d’événements, du 16 au 18 décembre 2020, on retrouve des sujets citoyens, sociaux, politiques et économiques, développés autour du thème : « Poussée autocratique : l’action citoyenne en question ».

Aliou Sané a en effet abordé la question du 3e mandat du Chef de l’Etat Macky Sall.Selon lui,qu’il le veuille ou non, Macky  Sall partira en 2024 car c’est la jeunesse sénégalaise et  celle de toute l’Afrique qui va se mobiliser pour le faire partir.

Assane SEYE-Senegal7

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici