Accueil Actualités Conseil des droits de l’homme de l’Onu : Le Sénégal brûle...

Conseil des droits de l’homme de l’Onu : Le Sénégal brûle la légalisation de l’homosexualité

Sur l’international, l’Etat du sénégal a sorti la « grosse artillerie » pour  des  défoncer les lignes adverses  de l’homosexualité. Conduisant une délégation sénégalaise à Genève (Suisse),le ministre de la Justice, Ismaila Madior Fall a précisé clairement que notre pays, respectueux  des droits de l’homme, rejette toute idée de légalisation de l’homosexualité.

Le Sénégal a encore fait preuve de sa souveraineté internationale en rejetant clairement la légalisation de l’homosexualité au Conseil des droits de l’homme à Genève en Suisse.En effet devant le Groupe de travail de l’Examen périodique universel (Epu) du Conseil des droits de l’homme des Nations Unies, le Sénégal est resté intransigeant sur la question de la légalisation de l’homosexualité. Il n’entend pas lâcher du lest sur ce phénomène, objet de rejet de la part de la société sénégalaise. Cette délégation sénégalaise qui s’est rendue à Genève en Suisse et conduite par le ministre de la justice, Ismaila Madior Fall ne s’est pas fait prier. « Pour le troisième passage du Sénégal,112 délégations ont pris la parole au cours du débat interactif pour faire des recommandations ou exprimer leurs encouragements et appréciations positives sur les efforts menés par le Gouvernement dans plusieurs domaines relatifs tant aux droits civils et politiques que ceux économiques, sociaux et culturels. Les délégations ont salué l’engagement constant du sénégal en faveur de la promotion et de la protection des droits de l’Homme », indique le communiqué  signé par l’ambassadeur Coly Seck, représentant permanent du sénégal auprès de l’office des Nations Unies à Genève.

Assane SEYE-Senega

0 0 vote
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments