Accueil Actualités Constat troublant : Adji Sarr regroupe l’opposition !

Constat troublant : Adji Sarr regroupe l’opposition !

D’un problème de mœurs dans  l’affaire Adji Sarr, l’affaire en est devenue politique dès lors que  l’accusé se trouve bien  être le candidat arrivé troisième lors de la présidentielle de 2019.L’enjeu est de taille car à beau discourir dans cette sulfureuse, l’on se rend à l’évidence. Adji Sarr en est arrivée à pousser l’opposition  hétéroclite et peu encline à s’unir  à tenter de former un bloc .Ce qui explique les incessantes tournées du leader de Pastef au sein du landerneau politique national.

Au départ, tous les sénégalais étaient unanimes à l’idée que ce problème de viol et de menace de mort liant la masseuse Adji Sarr et le leader de Pastef Ousmane Sonko concernait seulement deux citoyens et qu’il n’y avait rien de politique là-dessus.

Mais comme le temps est un bon juge, beaucoup d’eau a coulé sous les ponts entre temps. Tumultes et zones d’ombre ont entouré d’un nuage épais ce feuilleton qui est devenu l’une des affaires les plus burlesques dans l’histoire politique de notre pays.

Mais sans éplucher tous les contours de ce dossier, il urge cependant de souligner que la masseuse Adji Sarr qui n’aurait rien de politique est pourtant arrivée à susciter une prise de conscience au sein de l’opposition. Jadis, ce cadre dispersé à cause du choc des ambitions ne faisait que tanguer dans un océan de crise de leadership au sein du contrepouvoir.

Mais après la libération impromptue du leader de Pastef, Ousmane Sonko, les opposants ont dès lors compris qu’il devrait tous passer à la trappe et qu’il fallait selon leurs propres dires sauver la démocratie. Là preuve, une solidarité agissante a eu raison d’eux  menacés qu’ils sont.

Sonko qui semble le chef de fil procède incessamment  à des tournées pour vendre son image mais aussi inviter ses pairs à la formation d’un grand front. Et c’est pour faire sienne cette devise de nos célèbres soldats du feu : « Sauver ou périr ».

Ainsi, Adji Sarr est parvenue à déclencher une volonté manifeste des leaders de l’opposition de se regrouper avant qu’il ne soit trop tard. Macky et Idy se délectent toujours de leurs 78% virtuels cumulés de la dernière présidentielle. Si l’opposition ne fait rien pour s’unir, elle périra sans coup férir.Cela au moins ,elle est désormais consciente.

Assane SEYE-Senegal7