Accueil Actualités Contre les violences électorales : Sonko pense à la mutualisation des forces...

Contre les violences électorales : Sonko pense à la mutualisation des forces de l’opposition

A Ziguinchor où il est entré en fanfares, la coalition « Sonko Président » n’a pas raté sa mobilisation. Le leader de Pastef qui a roulé à plein gaz pour rallier le sud a eu la surprise de voir des dizaines de voitures l’attendre tout le long de la route qui mène à Ziguinchor où il est revenu en conquérant. Mais dans son discours devant une mobilisation exceptionnelle de ses militants, Sonko a avancé l’idée de mutualisation des forces de l’opposition pour faire face aux forces de la majorité en cas de récidive.

A  Ziguinchor, Ousmane Sonko le candidat de Pastef  été accueilli par un monde fou. Prétexte qui lui aura  permis de tenir  Macky Sall pour responsable  des affrontements qui ont opposé des militants de Benno Bokk Yaakaar(Bby) aux éléments de sécurité du candidat  du Pur Issa Sall à Tambcounda. « Je veux dire que le seul responsable de cette violence est Macky Sall. Depuis deux ou trois jours, on lui lance un avertissement.que les autorités et régulateurs de ce pays l’arrêtent lui et son Bby, avant qu’il ne soit trop tard »,a-t-il commencé son discours. Avant de lancer une menace, en cas de récidive, de faire un appel à la mutualisation des forces de l’opposition pour combattre, informe l’Obs. « Si Macky continue comme ça, nous lancerons un appel à tous les candidats de l’opposition de mutualiser les forces, mobiliser toute leur jeunesse et de leur démontrer dans n’importe quelle région qu’ils sont en minorité dans ce pays », a-t-il clos le chapitre, en rappelant encore qu’il a une jeunesse plus nombreuse que celle de Benno.

Assane SEYE-Senegal7