Accueil Actualités Coronavirus : A quoi ressemble le Sénégal sous Macky ?

Coronavirus : A quoi ressemble le Sénégal sous Macky ?

Coronavirus

A l’ère de la maladie à Coronavirus, le Sénégal est méconnaissable à l’instar du reste du monde touché par la pandémie. Mais la différence, c’est qu’avec le pouvoir de Macky , tout y devient sans que rien y soit. C’est presque la désolation totale. L’économie est à terre. Les Sénégalais ont le gousset vide. Des prébendes si distribuent au plus haut sommet de l’Etat. La Loi d’habilitation habilite le Chef de l’Etat à faire ce que bon lui semble. Plus d’élection, plus de limitation de mandat, plus de cohésion nationale.C’est la bourrasque !

Le Coronavirus est un tueur furtif qui ne reconnait que sa cible. Il ne reconnait ni le riche ni le pauvre, encore moins l’étranger ou l’autochtone,entre autres.

Il est partout et nulle part. Ce qui rend sa démarche sournoise et apocalyptique.

A ce jour, le Sénégal enregistre 39 décès de cette pandémie, 3256 cas confirmés et 1586 guéris.

Les tenants du pouvoir affichent cependant un dépit de façade mais en coulisse, ils pourraient bien esquisser des pas de danse .Puisque le Coronavirus  a assagi les Sénégalais.

Il les a neutralisés au point de les rendre débonnaires face à l’adversité.

Le parallélisme des formes est remis en cause, les habitudes les plus ancrées ébranlées, les traditions déconstruites, les postures défaites et les comportements désaffectées.

Ce monstre d’un genre nouveau est venu nous imprimer ses marques comme jamais il ne l’a été dans la vie jadis stable des sénégalais.

C’est dans ce hiatus d’ordre national que s’engouffre le Macky pour faire passer ses dessins, cacher ses erreurs de coaching, et tirer toute la couverture de la Loi d’habilitation de son côté.

Comme on ne sait combien de temps va encore perdurer la maladie à Coronavirus sous nos cieux, Macky s’habilité à souhait sur toutes les questions d’ordre politique qui taraudaient son esprit.

Plus d’élection, plus de limitation de mandats, plus de cohésion nationale.

Et pour mieux cacher cette batterie de mesures qui arrange la survie de son pouvoir, l’on crie partout d’éviter la mort par Covid-19.On installe la psychose par une communication pointue.

On fait peur, l’on parle de gestes barrières à longueur de journée et on dénombre quotidiennement le nombre de cas de contamination  assorti du bilan macabre.

Face à ce matraquage, les Sénégalais s’abandonnent dans la panique et le survoltage. Pourtant, les ravages causés par le Sida n’équivalent  guère ceux de cette pandémie.

A la limite, tout est politique dans cette affaire. A la question de savoir à quoi ressemble-le pouvoir de Macky à l’ère du Coronavirus. Mieux vaut ne pas tenter d’y répondre. Diantre !

Assane SEYE-Senegal7

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici