Accueil Actualités Coronavirus à Richard-Toll: Le médecin-chef, le « mal » qui met en danger la...

Coronavirus à Richard-Toll: Le médecin-chef, le « mal » qui met en danger la population !

A Richard-Toll, celui qui souffle le chaud et le froid, en cette période de pandémie c’est bien Dr Diouf, le médecin-chef. En pleine crise sanitaire du coronavirus, celui qui est censé être le chef d’orchestre de la riposte au niveau local, joue fausse note et s’entête dans sa bêtise…

Entre rétention d’informations et manipulation…

Dans l’exercice de cette tache hautement vitale pour la survie de milliers de personnes, Dr Diouf brille par son autoritarisme et surtout sa propension à “jouer” au solitaire.

L’on se rappelle du premier cas de coronavirus enregistré dans la ville sucrière, au mois de Mars dernier. Il s’agissait d’un cas importé qui avait fait couler beaucoup de salive. Dr Diouf, s’était illustré, dans une “cavale solitaire” entre rétention d’informations et manipulations. Les autorités administratives et même ses propres collègues n’étaient pas informés de la prise en charge d’un cas suspect, qui a finalement été testé positif et récupéré par le SAMU… chez lui.
Par des subterfuges, il avait fini par mettre en danger des populations, qu’il était censé protéger. Sans aucunes explications.

Mise en danger du personnel…

A Richard-Toll, la seule structure qui n’adopte pas les mesures d’hygiènes requises contre la Covid-19, c’est le District sanitaire dirigé par Dr Diouf, le médecin-chef himself.

A l’entrée comme à la sortie de cet établissement, aucune prise de température, ni lavage obligatoire des mains…Il n’y a rien à la grande porte d’entrée. Le personnel n’est pas doté en masque et pour les gels hydro-alcooliques, chaque agent en achète de sa propre poche, s’il en a les moyens.

Une véritable incompréhension, pour des gens qui sont, au quotidien, au front contre la Covid-19.

” Que chacun se débrouille pour se protéger” avait-il répondu à la sollicitation d’un agent, renseigne une source au sein de l’établissement.

Et pourtant, le district sanitaire dispose d’importantes dotations en produits et équipements de protections individuelles. Des “dons” de la tutelle et des nombreux partenaires sociaux qui moisissent au magasin du district.

Le 15 juin, deuxième cas positif et bis repetita…

Un deuxième cas positif annoncé en exclusivité par votre serviteur: Ibrahima Diallo, Maestro (#MID) à 1h 45′ du matin et Dr Diouf récidive dans la manipulation.

Un cas positif et mille et une questions…

Le patient habitant à Gadalkhout est un homme âgé de 65 ans. il a été testé positif, au moment où il était interné au Centre sanitaire, depuis…cinq (5) jours au moins.

Et pourtant, Dr Diouf fera localiser le lieu de prélèvement au poste de santé de la TAOUEY, alors que le poste n’a jamais reçu ce patient, ni procédé à aucun prélèvement.

D’où l’incompréhension du personnel de la Touey, après l’annonce de ce nouveau “cas” du Dr Diouf. Comme toujours, il était le seul à avoir l’information. Et c’est bien lui, le tout-puissant médecin-chef qui a décidé de “localiser” le cas positif au poste de santé de la TAOUEY.
Une manœuvre qui lui permet de camoufler ses propres “cafards”.
Une rapide investigation nous a permis d’en avoir la certitude. (avec preuves).

Un rapport à la hiérarchie truffé…de contre-vérités.

Dans ce rapport, le médecin-chef a effectivement localisé, le lieu de diagnostic au poste de santé de la Taouey, ce qui est totalement faux.

Mieux, il a tenu à préciser que ” le personnel du poste de santé Taouey était bien protégé au moment où le patient y était consulté”, selon Abdourahmane Traoré, chef du bureau régional de l’information pour la santé à Saint Louis.
Des inventions évidement, issus d’une fertile imagination. Dommage.

“La famille du cas communautaire est en confinement à domicile et les lieux désinfectés.” rapporte toujours Mr Traoré sur la base de compte rendu du médecin-chef.

Une information tout aussi fausse. La famille n’a pas été confinée. Les occupants du domicile du patient vaquent à leurs occupations et même la boutique est ouverte… ni désinfection de la maison ni désinfection au niveau du centre de santé, ou le malade était interné.

Note: Depuis mardi, un dispositif de lavage a installé au centre de santé.

Cet article est une enquête réalisée par notre confrère Ibrahima Diallo, Dakartoday.

 

A lire aussi


Coronavirus : 20 personnes en quarantaine à Richard-Toll
COVID-19 : 66 cas contacts dont 14 à “haut risque” identifiés à Richard Toll
Covid-19 : Dagana enregistre son 2ème cas

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici