Accueil Actualités Coronavirus : l’état du monde face à la pandémie du 6 au...

Coronavirus : l’état du monde face à la pandémie du 6 au 12 juillet

La pandémie provoquée par le nouveau coronavirus a fait au moins 565 000 morts dans le monde depuis que le bureau de l’OMS en Chine a fait état de l’apparition de la maladie fin décembre, selon un bilan établi par l’AFP à partir de sources officielles ce dimanche.

La pandémie de coronavirus s’accélère au niveau mondial et le pic n’est pas encore atteint selon l’OMS, avec des flambées aux États-Unis, en Amérique latine et en Inde notamment. La situation en Europe de l’Ouest, durement frappée il y a quelques mois, semble globalement sous contrôle pour le moment.

Plus de 12,7 millions de cas de contamination ont été officiellement diagnostiqués dans 196 pays et territoires depuis le début de l’épidémie, et au moins 6,8 millions de malades sont aujourd’hui considérés comme guéris. Ce nombre de cas diagnostiqués ne reflète toutefois qu’une fraction du nombre réel des contaminations. Certains pays ne testent que les cas graves, d’autres utilisent les tests en priorité pour le traçage et nombre de pays pauvres ne disposent que de capacités de dépistage limitées.

Les pays où la pandémie recule

En France, où le nombre des décès a franchi vendredi la barre des 30 000 morts, le virus continue de circuler, mais à des niveaux bas, indiquent les autorités. La vigilance reste cependant de mise. Les cultes ont repris dimanche dans une église évangélique à Mulhouse (Est), à l’origine en février de l’un des principaux foyers épidémiques. Mais le gouvernement va imposer un test virologique aux voyageurs provenant de pays classés « rouge ». 14 médecins de renom ont également réclamé ce samedi « le port du masque obligatoire dans tous les lieux publics clos » pour éviter que l’épidémie de Covid-19 ne reparte, constatant un relâchement dans le respect des gestes barrières. « Il serait vraiment très regrettable de ne pas utiliser ces moyens efficaces et accessibles » pour freiner l’épidémie « que sont: le port du masque obligatoire dans tous les lieux publics clos, la distanciation physique autant que possible et le lavage des mains », plaident-ils dans une tribune publiée par Le Parisien-Aujourd’hui en France.

En Allemagne, l’État pourrait sauver d’autres entreprises menacées par la crise du coronavirus, comme il l’a fait en actant récemment le sauvetage de la compagnie aérienne nationale Lufthansa. Les clubs et salles de concert de Berlin, notamment, fermés depuis quatre mois en raison de la pandémie de coronavirus, ont reçu chacun en moyenne une aide de la ville de 81 000 euros, selon des chiffres publiés dimanche par le quotidien Tagesspiegel. Piliers de la vie nocturne, ces clubs à dominante techno et qui ont bâti la réputation de « ville de la fête » de Berlin, se sont pour la plupart retrouvés dans une situation financière difficile depuis leur fermeture le 14 mars en raison de la propagation du virus. La Ville-État de Berlin a toutefois décidé d’accorder une aide d’urgence à 46 clubs, festivals et salles de concert, selon les chiffres communiqués par un élu des Verts au Parlement local, Georg Kössler, cité par le Tagesspiegel. Parmi eux figurent des clubs connus bien au delà de la capitale allemande, comme le Tresor, le Kater Club ou le club gay Schwuz.

Rome a interdit ce jeudi l’entrée en Italie aux ressortissants de 13 pays où les cas de Covid-19 sont jugés trop nombreux. Sur la liste établie par le ministère italien de la Santé figurent l’Arménie, Bahreïn, le Bangladesh, le Brésil, la Bosnie-Herzégovine, le Chili, le Koweït, la Macédoine du Nord, la Moldavie, Oman, le Panama, le Pérou et la République dominicaine. L’interdiction concerne également tous ceux qui ont séjourné ou traversé ces pays au cours des 14 derniers jours, précise le ministre de la Santé, Roberto Speranza, dans un communiqué. Les ressortissants de tous les autres pays hors Union européenne et espace Schengen peuvent se rendre en Italie mais doivent observer une quarantaine de 14 jours à leur arrivée. « A l’échelle mondiale, la pandémie est dans sa phase la plus aiguë. Nous ne pouvons pas dilapider les résultats des sacrifices que les Italiens ont consentis ces derniers mois », ajoute le ministre.

Les pays où la pandémie revient

A la faveur du déconfinement, de nouveaux foyers sont apparus en Europe, le continent le plus endeuillé avec quelque 202 000 morts (pour 2,8 millions de cas), et bien que la situation paraisse sous contrôle pour le moment, les autorités sont sur le pied de guerre. L’Europe se déconfine et se reconfine à certains endroits. Le vieux continent aborde une nouvelle étape dans la pandémie, pleine d’inconnues.

La Hongrie va interdire mardi l’accès à son territoire aux résidents des pays africains, de la plupart des pays asiatiques et de certains États européens, le gouvernement invoquant la recrudescence mondiale des cas de coronavirus.

En Serbie, une soixantaine de personnes ont été blessées et une vingtaine d’autres arrêtées lors de violentes manifestations mardi, dans la soirée, contre la réintroduction d’un couvre-feu à Belgrade pour lutter contre un rebond de la pandémie de coronavirus. Des milliers de manifestants furieux s’étaient rassemblés devant le Parlement après l’annonce mardi soir par le président Aleksandar Vucic que les habitants allaient à nouveau devoir rester chez eux pendant le week-end. Calme au départ, la manifestation a dégénéré en incidents avec la police qui tirait du gaz lacrymogène pour disperser les protestataires, qui eux-mêmes lançaient des pierres et d’autres projectiles contre les forces de l’ordre.

En Espagne, lors de scrutins régionaux au Pays basque et en Galice (nord), où de nouveaux foyers de contagion sont apparus récemment, les électeurs étaient masqués et présentaient de loin leur carte d’identité aux assesseurs gantés, selon des images diffusées par la télévision. En Catalogne, après la mise à l’isolement d’une partie de la région touchée par des clusters samedi, le gouvernement régional a décidé de rendre obligatoire le port du masque partout dans la région dès ce jeudi. Une mesure stricte, inédite en Espagne, qui ne fait pas l’unanimité.

Le gouvernement d’Israël a voté dimanche en faveur d’un plan d’aide visant à affronter les conséquences économiques de la crise sanitaire, à destination dans l’immédiat des travailleurs indépendants, au lendemain d’une manifestation à Tel-Aviv contre la gestion gouvernementale de la pandémie. Après la fermeture forcée de leur commerce et des lieux publics pendant deux mois à cause du nouveau coronavirus, gérants de petites entreprises, indépendants ou artistes disent se sentir abandonnés par leur gouvernement.

Au Sri Lanka, l’aéroport international dont la réouverture était initialement prévue le 1er août restera finalement fermé, les autorités invoquant une recrudescence de cas dans ce pays très touristique.

Les pays où la pandémie progresse

Aux États-Unis, pays le plus touché avec plus de 134 000 morts, la première apparition masquée du président Trump, lors d’une visite à l’hôpital militaire Walter Reed dans la banlieue de Washington, a une forte valeur symbolique. « Lorsque vous parlez avec des soldats qui sortent tout juste de la table d’opération, c’est très bien de porter un masque », a justifié Donald Trump qui avait jusque là soigneusement évité de s’afficher avec un masque. « Je n’ai jamais été contre les masques, mais je suis convaincu que cela dépend du moment et de l’endroit ». L’épidémie est en pleine expansion dans le pays, en particulier en Floride ou au Texas, et un nouveau record de contaminations a été enregistré samedi avec 66 000 cas en 24 heures. Une partie du parc d’attractions Disney World à Orlando, en Floride, a néanmoins rouvert au public après quatre mois de fermeture.

Si les cas sont en net ralentissement dans l’Hexagone, le Premier ministre français est arrivé dimanche en Guyane pour une visite express destinée à démontrer « la pleine mobilisation de l’État » face à l’épidémie. Jean Castex, dont c’est le premier déplacement en tant que chef du gouvernement, est accompagné du ministre des Outre-mer, Sébastien Lecornu, et de celui des Solidarités et de la Santé, Olivier Véran. La situation sanitaire reste préoccupante dans cette collectivité territoriale d’Amérique du Sud frontalière du Brésil, où près de 6 000 personnes ont contracté le coronavirus.

La France a également annoncé ce vendredi l’octroi d’une aide de 800 millions d’euros aux pays d’Amérique latine et des Caraïbes afin de répondre à l’épidémie de Covid-19, dans le cadre d’une coopération renforcée entre l’Europe et ce continent face aux États-Unis et à la Chine. Ces dons et prêts vont financer « une aide d’urgence aux systèmes de santé », « contribuer à garantir aux populations autochtones et aux populations les plus vulnérables, notamment les femmes, des moyens de subsistance » et « préparer la relance durable post-crise », a indiqué le ministère français des Affaires étrangère dans un communiqué.

Le Covid-19 continue de progresser rapidement en Amérique latine, avec plus de 71 000 morts au Brésil, 11 000 au Chili et au Pérou, mais aussi au Moyen-Orient où elle a fait plus de 20 000 morts dont plus de la moitié en Iran.

Le président brésilien Jair Bolsonaro a annoncé mardi avoir été testé positif au nouveau coronavirus, qu’il n’a cessé de minimiser depuis le début de la pandémie et qui a déjà fait plus de 65 000 morts dans son pays. « Le résultat positif [du test] vient d’arriver », a déclaré le chef de l’État, âgé de 65 ans, lors d’un entretien à plusieurs chaînes de télévision, après avoir eu de la fièvre la veille. « J’avais 38 degrés de fièvre, mais mes poumons étaient propres. Les médecins m’ont donné de l’hydroxychloroquine et de l’azithromycine et après je me suis senti mieux. Je vais parfaitement bien », a ajouté Jair Bolsonaro. Il a précisé qu’il travaillerait désormais le plus possible « par visioconférence ».

En Iran, l’ayatollah Ali Khamenei a qualifié ce dimanche de « vraiment tragique » la résurgence de la pandémie de Covid-19 en Iran et a appelé le pays entier à respecter les consignes sanitaires afin d’endiguer la progression de la maladie. La République islamique, qui avait annoncé des premiers cas de contamination en février sur son sol, est de loin le pays le plus touché par la pandémie de nouveau coronavirus au Proche et Moyen-Orient. « Que chacun joue son rôle de la meilleure façon pour rompre la chaîne de transmission à court terme et sauver le pays », a déclaré l’ayatollah Ali Khamenei lors d’une rencontre en visioconférence avec les députés, selon des éléments de son discours transmis par son bureau. Selon des chiffres officiels transmis dimanche, 194 décès supplémentaires provoqués par la maladie et 2 186 nouveaux cas de contamination ont été recensés au cours des dernières 24 heures. Le président iranien Hassan Rohani a annoncé de nouvelles restrictions tout en affirmant que le pays ne pouvait supporter l’arrêt des activités économiques.

Les travailleurs irakiens, qu’ils soient issus du secteur public ou privé, sont inquiets pour leur avenir, rapporte notre correspondante en Irak, Lucile Wassermann. D’une part, le nombre d’infections au Covid-19 ne cesse d’augmenter de façon inquiétante, avec un bond de près de 600% en juin, selon l’ONG International Rescue Comittee. Et d’autre part, ils doivent faire face à la plus grave crise économique de l’histoire du pays.

L’Inde est devenue dimanche dernier le troisième pays du monde le plus touché par la pandémie : le pays a enregistré un peu moins de 25 000 nouveaux cas et 613 morts dues au coronavirus en 24 heures, dépassant ainsi la Russie. Un État a déjà prévenu sa population que la lutte sera longue : le Kerala, dans l’extrême sud du pays, a décidé de prolonger les mesures de distanciation physique pendant un an.

La superstar de Bollywood et ancienne Miss Monde Aishwarya Rai, 46 ans, a été testée positive au coronavirus, a déclaré dimanche à l’AFP un responsable de la ville de Bombay, un jour après l’annonce de la contamination de son beau-père et légende vivante du cinéma indien, Amitabh Bachchan. La fille de Mme Rai, Aaradhya, âgée de huit ans, a également contracté le Covid-19, a dit un responsable de la Brihanmumbai Municipal Corporation, sous couvert d’anonymat. Aishwarya Rai a été couronnée Miss Monde en 1984 et fait ses débuts au cinéma à la fin des années 1990. Elle a fait de nombreuses apparitions sur le tapis rouge du Festival de Cannes, devenant progressivement un des visages de Bollywood les plus connus à l’étranger.

L’info santé

En l’absence de vaccin ou de traitements médicaux contre le coronavirus, les offres de remèdes miracles prolifèrent en Amérique latine, notamment sur les réseaux sociaux. C’est notamment le cas du dioxyde de chlore, une substance potentiellement toxique pour la santé, déjà interdite dans plusieurs pays de la région.

Le produit a été banni de Mexique et de Bolivie, dont le gouvernement a dénoncé fin juin ses effets nocifs pour la santé, rapporte notre correspondant à Quito, Eric Samson. Au Pérou, les autorités ont ordonné au laboratoire local Mediline ainsi qu’à la plateforme numérique Mercado libre Perù (Marché libre Pérou) de retirer le produit du marché. L’Institut national de propriété intellectuelle a précisé que le dioxyde de chlore n’avait pas d’autorisation sanitaire.

Les infos insolites

Elle vit à Treilles, dans le sud de la France. Lui, à Raiford, aux États-Unis, entre les quatre murs d’une cellule de la prison d’État de Floride. Claudine, 29 ans, et Ronald, 52 ans forment un couple atypique que la crise du coronavirus et les restrictions de voyage éloignent encore un peu plus. Sans entamer leur détermination à conduire projets personnels et combats pour l’amélioration du système carcéral américain.

Pour soutenir ses commerçants frappés par la crise provoquée par la pandémie, la ville de Tenino, dans l’État de Washington, a eu une idée peu conventionnelle : battre sa propre monnaie sur des planches de bois plaqué.

A Montréal, un restaurant chic s’est associé à un designer de mode pour installer une trentaine de mannequins entre les tables afin d’assurer la distanciation physique, mais aussi pour vendre les vêtements aux enchères à des fins caritatives.

Senegal7 avec Rfi

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici