Accueil Actualités Coronavirus : l’état du monde face à la pandémie jeudi 30 avril

Coronavirus : l’état du monde face à la pandémie jeudi 30 avril

La pandémie de coronavirus a désormais dépassé la barre des 227 000 morts dans le monde. En Europe, les dégâts économiques s’annoncent sans précédent, à l’heure où le continent entame un déconfinement prudent pour relancer l’activité. Des signes d’éclaircie apparaissent en Asie, où la Corée du Sud, pour la première fois, n’a enregistré aucun nouveau cas.

En France, état d’urgence sanitaire prolongé

L’état d’urgence sanitaire contre le Covid-19, en vigueur depuis le 24 mars, sera prolongé de deux mois, et précisera les conditions de mise en quarantaine et placement à l’isolement des personnes infectées.

Les deux premières semaines de confinement ont suffi à plonger la France dans la récession, alors que le gouvernement veut faire repartir l’activité pour éviter l’effondrement de l’économie. Le produit intérieur brut français s’est contracté de 5,8% au premier trimestre, une baisse historique selon des estimations dévoilées jeudi par l’Institut national des statistiques et des études économies (Insee).

Le ministère de la Santé a dévoilé la carte des départements métropolitains « verts », « jaunes » ou « rouges », indiquant les possibilités de réouverture d’établissements et l’allègement des restrictions pour les déplacements. 35 d’entre eux, sur une large partie nord-est (dont toute l’Île-de-France, le Nord-Pas-de-Calais et l’Alsace), ainsi que le Lot et la Haute-Corse, sont en rouge.
Dix mètres minimum : telle sera la distance à respecter entre deux coureurs ou deux cyclistes à compter du 11 mai, a annoncé jeudi le ministère des Sports, afin de continuer les efforts pour limiter les contacts physiques. Ces activités pourront se faire « sans limitation de durée de pratique, sans attestation, dans une limite de distance du domicile inférieure à 100 kilomètres, en limitant les rassemblements à 10 personnes maximum, en extérieur ».

Réouverture des lieux de culte en Allemagne

Les contours du déconfinement commencent à se préciser en Europe, alors que le continent amorce une grave récession. Des chiffres viennent confirmer de sombres prévisions : la France a annoncé un effondrement de 5,8% de son PIB au premier trimestre, l’Espagne de 5,2%, et l’Allemagne un bond de 13,2% du nombre des chômeurs. À l’échelle de la zone euro, l’activité a chuté de 3,8%, du jamais vu, selon l’institut Eurostat.

Après sa série de mesures exceptionnelles face à la pandémie de coronavirus, la Banque centrale européenne (BCE) s’est dite « prête » ce jeudi à aller encore plus loin, pendant que les gouvernements de la zone euro peinent à accoucher d’une réponse commune.

En Allemagne, l’Agence pour l’emploi a enregistré 308 000 nouveaux chômeurs par rapport au mois précédent, pour un nombre total de près de 3 millions de personnes, et un taux de chômage grimpant à 5,8%. « La pandémie de coronavirus va probablement conduire à la pire récession en Allemagne dans l’histoire de l’après-guerre », a souligné le président de l’agence Detlef Scheele.

Sous condition de garantir les habituelles mesures barrières et de distanciation, églises et mosquées vont pouvoir rouvrir leurs portes en Allemagne, de même que les musées, salles d’expositions, zoos et mémoriaux. Cafés et restaurants restent néanmoins fermés, au moins jusqu’au 6 mai.

C’est une nouvelle étape vers la normalisation en Allemagne, l’un des meilleurs élèves européens dans la gestion de la pandémie. Elle comptait jeudi matin moins de 160 000 cas officiellement déclarés, dont 6 288 décès, soit un taux de létalité de 4%, inférieur à la plupart des autres grands pays.

Célébration d’un centenaire britannique

Le Royaume-Uni, deuxième pays le plus touché par le nouveau coronavirus en Europe avec désormais plus de 26 000 morts, a « passé le pic » de l’épidémie, a affirmé ce jeudi le Premier ministre Boris Johnson. « Nous sommes sur une pente descendante », a-t-il déclaré.

Devenu un héros aux yeux des Britanniques en collectant des sommes record pour les soignants, l’ancien combattant Tom Moore a fêté ses 100 ans jeudi, recevant des messages venus de tout le pays. Il s’était mis au défi de réaliser des centaines d’allers-retours en déambulateur dans son jardin et a recueilli plus de 33 millions d’euros.

Retour des événements culturels en Norvège

Un nouveau petit pas vers un retour à la normale en Norvège : les regroupements pouvant aller jusqu’à 50 personnes vont être à nouveau autorisés dans les lieux publics. « La Norvège s’ouvre peu à peu, tous les 14 jours, mais nous gardons un œil sur la propagation du virus », a expliqué le ministre de la Santé norvégien, Bent Høie.

Cet allègement devrait notamment permettre la reprise de petits événements culturels (concerts, théâtre, cinéma) mais il est conditionné à un maintien d’une distance minimale d’un mètre entre les participants et à la présence d’un responsable attitré, a indiqué le gouvernement.

La Russie franchit le seuil des 1 000 morts

Le site d’information du gouvernement sur le virus indique que la maladie a causé 1 073 décès et que 106 498 personnes ont été contaminées, en majorité à Moscou, dans sa région et à Saint-Pétersbourg, la deuxième ville du pays.

Les autorités russes ont annoncé cette semaine un prolongement des mesures de confinement face à la recrudescence des cas de contamination. 7 099 nouveaux cas ont été recensés lors des dernières 24 heures, le chiffre le plus important enregistré depuis le début de cette épidémie, mettant à rude épreuve le système de santé russe. Le Kremlin s’est toutefois voulu rassurant jeudi. Son porte-parole, Dmitri Peskov, a estimé que le pays « n’a pas suivi le scénario italien » et que « la situation en Russie est bien meilleure que dans un nombre de pays européens ».

Un traitement porteur d’espoir aux États-Unis

Quatre mois après le début de l’épidémie de Covid-19, le gouvernement américain a suscité l’espoir en rapportant qu’un médicament auparavant développé contre Ebola, le Remdesivir, semblait avoir prise sur le nouveau coronavirus, et avait accéléré de plusieurs jours le rétablissement des cas les plus graves dans un grand essai clinique.

C’est à ce jour la percée thérapeutique la plus notable contre le coronavirus, même si des experts préviennent que les résultats entiers n’ont pas encore été publiés. Si de multiples traitements sont testés dans les hôpitaux du monde entier, aucun n’a encore prouvé son efficacité.

Les États-Unis restent le pays le plus touché tant en nombre de morts que de cas, avec plus de 61 000 décès et au moins un million de cas. Les États-Unis ont enregistré 3,8 millions de nouveaux inscrits au chômage sur une semaine, ce qui porte à plus de 30 millions les nouvelles demandes depuis mi-mars, selon les chiffres publiés jeudi par le département du Travail.

D’autre part, les services de renseignement américains ont annoncé jeudi être parvenus à la conclusion que le nouveau coronavirus n’avait pas été créé par l’homme ou modifié génétiquement, démentant ainsi des rumeurs qui circulent largement aux États-Unis.

Zéro nouveau cas en Corée du Sud

Un temps deuxième foyer mondial du Covid-19, la Corée du Sud n’a recensé aucun nouveau cas « pour la première fois depuis 72 jours », s’est félicité le président Moon Jae-in. Le pays a recensé plus de 10 000 contaminations depuis que le premier cas d’infection a été signalé le 18 février. Le Coronavirus a fait 247 morts sur son territoire.

La Corée du Sud fait figure d’exemple à travers le monde. Elle a réussi à mener une vaste campagne de dépistage et d’identification des personnes ayant été en contact avec des porteurs de la maladie. La population a également largement respecté les mesures de distanciation sociale, alors même qu’un scrutin parlementaire a été organisé en avril.

D’autres régions d’Asie semblent également être en passe de maîtriser l’épidémie. Hong Kong n’a enregistré jeudi aucune nouvelle contamination depuis cinq jours et Taïwan depuis quatre jours.

À l’inverse, les Maldives ont connu le premier décès lié au Covid-19 sur l’archipel. Une femme de 83 ans est décédée à l’hôpital. Le président Ibrahim Mohamed Solih a étendu jeudi le strict confinement pour deux semaines supplémentaires. Les Maldives ont recensé 280 cas confirmés depuis le mois de mars.

Premiers décès du Covid-19 au Yémen

Le Yémen a annoncé ses deux premiers décès dus au nouveau coronavirus. Selon le comité dédié à la maladie Covid-19 au ministère de la Santé, cinq nouveaux cas de personnes contaminées ont été relevés dans la ville d’Aden, soit un total de six cas sur l’ensemble du pays.

Les organisations humanitaires redoutent cependant une catastrophe si le virus se propage dans ce pays, le plus pauvre de la péninsule arabique et où la guerre a anéanti un système de santé déjà déliquescent.

 

Senegal7 avec Rfi

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici