Accueil Actualités Coronavirus : l’état du monde face à la pandémie le mercredi 25...

Coronavirus : l’état du monde face à la pandémie le mercredi 25 mars

L’Espagne est désormais le deuxième pays le plus touché par la pandémie de Covid-19 avec 3 434 décès, après l’Italie. Au total, un tiers de l’humanité est désormais invité à se confiner après la mort de plus de 19 000 personnes. Pour le Secrétaire général de l’ONU « l’humanité entière » est menacée. Gouvernements et banques centrales se mobilisent alors que l’agence de notation

France : se préparer à un long effort face à l’épidémie

C’est la question que se posent tous les Français : combien de temps durera le confinement imposé depuis le 17 mars ? En début d’après-midi, la porte-parole du gouvernement a indiqué qu’une annonce aurait lieu « dans les prochains jours ». Emmanuel Macron avait initialement évoqué deux semaines mais le conseil scientifique préconise une durée totale de six semaines. La France doit se préparer à un « effort long » face à l’épidémie, prévient de son côté le Premier ministre, Edouard Philippe, qui a annoncé la mise en place d’un pont aérien vers la Chine pour faire venir des masques.

25 ordonnances ont par ailleurs été présentées au Conseil des ministres. Elles dégagent des moyens exceptionnels pour « faire face à la brutalité du choc que subit le pays », souligne l’exécutif qui évoque un triple choc : sanitaire, économique et social. Selon le dernier bilan, la France est devenue le 5e pays le plus touché en franchissant le cap des 1 000 décès (1 331 morts). Le pays compte à ce jour 25 233 cas confirmés dont 2 827 cas graves. Martin Hirsch, directeur général de l’Assistance publique – Hôpitaux de Paris appelle à la réquisition d’une réquisition des personnels soignants et à une « reconnaissance ». Conséquence de cette crise sanitaire, l’aéroport d’Orly sera temporairement fermé au trafic commercial à compter du 31 mars.

L’Espagne touchée plus durement que la Chine

Le bilan du Covid-19 s’alourdit en Espagne et dépasse désormais celui de la Chine continentale avec 3 434 morts selon des chiffres officiels. En une journée, 738 décès ont été recensés, soit une très forte accélération par rapport aux 514 morts comptabilisés entre lundi et mardi. Comme Paris et Rome, Madrid s’est tourné vers Pékin pour acheter des équipements de protection dont son personnel médical manque cruellement, en commandant pour 430 millions d’euros de masques, tests et respirateurs.

Plus de 7 000 morts en Italie

683 nouveaux décès ont été enregistré en 24h, ce qui porte le total à 7 503 morts dans le pays. Pays à ce jour le plus durement touché de la planète. La décrue du nombre de contaminations suscite toutefois de timides espoirs chez les scientifiques. Un bateau transportant des centaines de passagers a par ailleurs accosté dans un port près de Rome après qu’une femme positive au coronavirus a été évacuée. On ignore pour l’instant si d’autres personnes à bord sont contaminées. Les 726 passagers restant sont actuellement confinés dans leurs cabines.

1 100 milliards d’euros contre le coronavirus en Allemagne

Le Bundestag a voté une série de mesures pour permettre à la première économie européenne de faire face aux conséquences de la pandémie, dont 156 milliards d’euros d’emprunts pour soutenir entreprises, salariés et système de santé et des centaines de milliards de garanties pour les prêts bancaires aux entreprises. En quarantaine car au contact d’une personne depuis malade, Angela Merkel, la chancelière allemande a de nouveau été testée négative au coronavirus ce mercredi.

Pays-Bas : le taux de transmission en baisse ?

Rare pays européen où le confinement n’a pas été mis en place, les Pays-Bas comptent 5 560 cas confirmés de Covid-19. D’après le directeur de l’Institut national de la santé publique, le taux de transmission du coronavirus a significativement ralenti dans le pays. Passant d’une moyenne de deux contaminations par personne à une seule en moyenne. Le gouvernement néerlandais n’a pour l’instant interdit que les rassemblements publics.

Vers des corona bonds ?

A quelques heures de l’ouverture d’un sommet européen par vidéoconférence dédié essentiellement à la lutte contre le coronavirus, les dirigeants de neufs pays ont appelé à la création de corona bonds. Objectif : disposer de fonds importants face à la crise sanitaire en créant un instrument de cette commun. Cet appel, signé aussi par les dirigeants espagnol, grec, irlandais, belge, luxembourgeois, slovène et portugais, a été lancé dans un courrier adressé au président du Conseil européen.

Le Prince Charles infecté mais en forme

Alors que le Parlement britannique ferme ses portes ce mercredi soir pour près d’un mois à cause du virus, le prince héritier de la couronne britannique a été testé positif au nouveau coronavirus. Âgé de 71 ans, le fils d’Elisabeth II présente de légers symptômes mais reste en bonne santé. La reine, 93 ans, s’est retirée pour plusieurs semaines dans le château de Windsor, à une quarantaine de kilomètres de Londres.

La Russie toujours pas confinée

Dans une rare adresse télévisée à la nation, le président russe a déclaré la semaine prochaine chômée pour ralentir l’avancée de la pandémie. Les salaires seront versés. Vladimir Poutine a par ailleurs annoncé le report du vote prévu le 22 avril sur sa réforme constitutionnelle. Le nombre de cas officiels a atteint 658 dont 410 à Moscou. Deux personnes sont mortes. Limitrophe, l’Ukraine s’est déclarée en « situation d’urgence » pour un mois.

Vaste plan de relance de l’économie américaine

Un accord historique trouvé par la Maison blanche et le Sénat la nuit dernière doit désormais être approuvé par la Chambre des représentants. Les mesures devraient mobiliser autour de 2 000 milliards de dollars à destination des salariés, des entreprises, des hôpitaux et des collectivités. La première économie mondiale est d’ores et déjà gravement touchée par la pandémie qui affecterait plus de 60 000 personnes et aurait déjà fait plus de 800 morts. Wall Street a ouvert à la hausse : +1,42% pour le Dow Jones. + 0,05 pour le Nasdaq.

Colombie

Le troisième pays le plus peuplé d’Amérique latine (48 millions d’habitants) est lui aussi entré en confinement général jusqu’au 12 avril inclus. La Colombie rejoint ainsi l’Equateur, l’Argentine, la Bolivie et le Salvador.

Téhéran durcit encore ses mesures

Face à la progression du virus, l’Iran s’apprête à interdire, d’ici vendredi, la circulation entre les villes du pays. Le gouvernement avait jusqu’ici, pour des raisons économiques, refusé toute mesure de confinement ou de quarantaine. Cette annonce intervient en pleines vacances scolaires du Nouvel An iranien, alors que des millions d’Iraniens sont en voyage hors de leur province.

L’Inde plongée dans le silence

Fini les bruits de klaxons : depuis mardi minuit, l’Inde est entrée dans un confinement de trois semaines avec le même mot d’ordre que dans de nombreux pays : « restez à la maison ». Selon le dernier bilan, l’Inde et ses 1,3 milliard d’habitants compte 562 cas confirmés et 9 morts.

En Chine, vers la fin des restrictions dans la province de Wuhan

Pékin commence à lever les restrictions drastiques imposées depuis deux mois à la province du Hubei, berceau de la pandémie. Petit à petit, certains aéroports et gares rouvrent leur porte. Mais les Wuhanais ne pourront quitter la ville que le 8 avril. Symbole d’un début de retour à la normale, la coentreprise PSA – Dongfeng a redémarré la production automobile sur son site de Wuhan. Ces dernières 24h, aucun cas de contamination locale n’a été détectée, mais 47 cas importés de l’étranger, selon les autorités chinoises. Depuis le début de l’épidémie, officiellement, plus de 81 000 cas de Covid-19 ont été recensés en Chine. 3 281 personnes ont perdu la vie.

Tokyo demande à ses habitants de ne pas sortir le week-end prochain

Pas de mesure de confinement au Japon. Mais le gouverneur de la capitale met en garde contre une possible explosion de la pandémie après la découverte ce mercredi de 41 nouveaux cas à Tokyo. Au total, 1 200 cas ont été recensés au Japon. 43 sont morts.