Accueil Actualités Coronavirus : Quand le « négatif » ravit la vedette au «...

Coronavirus : Quand le « négatif » ravit la vedette au « positif »

Covid -2019

Le jeu de connotation s’est aussi invité dans l’approche de la pandémie du Coronavirus qui accable le monde. Quand le terme « négatif » ravit la vedette au terme « positif », c’est presque l’envers du décor dans le jargon purement médical. Habituellement, les adjectifs « positif » et négatif » expriment des états de fait, des situations conflictuelles. Ce qui est positif devient favorable pour le sens commun alors que ce qui est négatif est foncièrement péjoratif. Mais dans le jargon médical, ces deux concepts procèdent d’une connotation contraire. Quand un suspect au Coronavirus est testé négatif, il a la vie sauve mais dès qu’il est testé positif, il risque gros. Dans ce cas d’espèce, le « négatif » devient positif et le « positif » devient négatif. Un jeu de connotation qui n’est pas trop aisé pour le sens commun mais au diagnostic vraisemblable dans le jargon médical. Il en est de même pour le Vih où le patient qui devient séronégatif ne présente pas d’anticorps détectables peut s’estimer heureux mais dès qu’il est séropositif, c’est du contraire qu’il s’agit. Mais au-delà de cet envers du décor, la confusion n’est pas permise s’agissant de déceler ces deux concept tout aussi dans la vie courante que dans le jargon médical.
Assane SEYE-Senegal7

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici